Même les nazis sont des dégonflés #Apolda #NONazis

« échauffourées », vraiment, Le Parisien ? Doux euphémisme… Qu’aurait-on dit si ç’avait été un concert d’antifascistes…

Capture.PNG… Car quand on étudie de plus près que ce seul article la réalité sur le terrain, il semblerait que ce soit un peu plus grave, en effet. Car comment expliquer autrement que même les organisateurs de ce raffut nazi (dont on s’étonne qu’il puisse avoir lieu à la barbe et au nez des autorités) aient dû appeler les autorités,  une heure seulement après le début du concert, qui avait commencé comme prévu à 19 H,  sur la place du marché d’Apolda,  dans le Land de Thuringe ?

Des journalistes de ce même média font état de plusieurs incidents violents avant l’escalade des événements, qui ont obligé les organisateurs à stopper net ce « concert ». Auraient-ils paniqué sans raison ?

Alors, si même les nazis ont peur les uns des autres, où va-t-on ? 😉

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.