qu’a donc fait #Barcelone pour mériter #Valls, ce social traître absolu ?

Capture
source

Valls, sa vie, son œuvre… bien dégueulasse, en vérité. J’aime d’ailleurs  à penser qu’il m’aurait suffit de regarder droit dans les yeux un aussi sale type que lui pour forger le terme de fauxcialisme, dont je revendique haut et fort la paternité.

Comme il incarne si caricaturalement la négation de nos précieuses valeurs de gauche…

Racisme, autoritarisme, in-humanisme, rejet jusqu’à la criminalisation de l’action syndicale, recours systématique au 49.3 au mépris de toute préoccupation démocratique,  soutien tenace au libéralisme carnassierhaine de la gauche de transformation sociale, particulière contribution à la destruction de la gauche française par la mise en œuvre de mesures totalement contraires à l’intérêt populaire comme le détricotage du code du travail, par les lois El Khomry et Macron, mais aussi par son confusionnisme politique permanent,  tellement bien incarné par son républicanisme à deux balles,  dont le souci de laïcité est à géométrie si variable, selon la population visée…  j’en passe et de pires encore, probablement.

Il suffit de lire les archives de ce blog à son sujet depuis 2008 pour constater jour après jour à quel point il a tant abîmé notre vie politique française et notre évolution sociétale, grâce à lui si régressive, lui qui fut taxé non sans raison de sarkozyste de gauche (pourtant plus sarkozyste que de gauche en vérité, comme l’histoire l’a amplement démontré… ).

Valls est à mes yeux ce célèbre gauchiste qui voulait inventer une gauche tellement moderne, à la sauce Cameron, que comme celle de Boeckel, elle était tout à fait soluble dans le sarkozysme…. On voit d’ailleurs trop bien ce que cette mouvance là  a engendré : le macronisme, cette imbécillité historique qui sous couvert de modernité n’engendre que des archaïsmes sociétaux, renforçant le  règne de l’argent roi, pour seul mètre étalon d’une société si visiblement corrompue, contaminée par le fascisme qui vient… et ses signaux si inquiétants, comme la radicalisation de l’extrême-droite.

Mais Valls est aussi ce monstrueux continuateur d’Hortefeux, et de la violence raciste institutionnelle envers les roms.  Le racisme de Valls est tel, si irrémédiablement caractérisé,  qu’après les avoir expulsé de  sa commune d’alors, Evry, en plein hiver, il en a essentialisé toute la population dans ses propos publics, ce qui m’est apparu proprement hallucinant alors,  venant d’un tel personnage politique de premier plan (ce qui  lui avait valu d’ailleurs une citation à comparaître par La voix des roms).

Capture.PNG
source

Aujourd’hui, il m’est donc troublant de constater que l’histoire de ce sale type se mord la queue, et tourne en boucle. C’est la cerise sur le gâteau à la merde qu’est ce parcours politique personnel là,  pour clôturer ce billet : le fait de s’être choisi un conseiller d’extrême droite, Josep Ramon Bosch, un franquiste,  pour la course à la mairie de Barcelone, que j’espère il va perdre, histoire de lui mettre le nez dans son caca, définitivement. La fin d’une supercherie politique, celle du PS, qui a voulu nous vendre pareil escroc…. alors que sa place aurait été plus sûrement à LR, tendance dure, proche du RN. Leur lien ? Le nationalisme, cette plaie mortelle. Que Valls,  franquiste aux petits pieds, va donc tenter de vendre en Catalogne, dans le climat politique et social si particulier, là-bas,  que l’on sait… J’espère que les barcelonais le renverront enfin dans les poubelles de l’histoire politique. Il ne mérite rien d’autre en effet.

Capture.PNG

 

 

Une réflexion au sujet de « qu’a donc fait #Barcelone pour mériter #Valls, ce social traître absolu ? »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s