#chemnitz : ce #terrorisme venu de l’extrême-droite, on en parle enfin ?

A tous ces gens qui prétendent lever des tabous à tout bout de champ, continuez donc de nier, dans la joie et l’allégresse, médiocres bas du front qui trouvez tant de petits arrangements,  que ce soit avec votre (absence de) conscience ou avec la réalité…  Nul n’est dupe. Les affaires commencent à s’accumuler un peu trop régulièrement sur mon bureau…

Le terrorisme d’extrême-droite existe bel et bien. Sinon, comment appeler autrement une organisation  d’extrême droite,  « Révolution Chemnitz », dont l’objectif était de perpétrer « des attaques violentes et des attentats armés » contre des étrangers et des personnes de différentes obédiences politiques ?  Un groupe qui revendique une action « révolutionnaire », visant à vaincre l’Etat constitutionnel démocratique, dont les membres ont entrepris des démarches pour se procurer des armes semi-automatiques ?

Âgés de 20 à 30 ans, les suspects appartiennent à la scène des hooligans, néo-nazis et skinheads de Chemnitz. Christian K, qui semble avoir été le leader du groupe, avait été incarcéré après avoir attaqué et blessé des étrangers à la mi-septembre à Chemnitz (source)

Aujourd’hui, 1er octobre 2018,  des mandats d’arrêt du juge d’instruction de la Cour Fédérale de Justice du 28 septembre 2018 ont été transmis au Bureau du Procureur Fédéral,  dont vous trouverez le communiqué ici.

Outre celui qui apparait comme le meneur de la bande, Christian K., 6 autres personnes ont fait l’objet d’un mandat d’arrêt :

le citoyen allemand de 28 ans Sten E.
le citoyen allemand âgé de 20 ans, Martin H.,
Marcel W., citoyen allemand âgé de 30 ans,
le citoyen allemand de 27 ans, Sven W.,
le citoyen allemand de 28 ans Hardy Christopher W. et
le citoyen allemand Tom W., 30 ans

Plus de 100 fonctionnaires de police locale  ont été impliqués dans l’opération…

Je suis l’affaire…

Post-scriptum : j’apprends à l’instant via cet article en allemand que l’une des personnes arrêtées,  Tom W., était l’un des responsables du groupuscule d’extrême droite,  en 2007, « Sturm 34″. Ne maitrisant aucunement l’allemand, voilà ce qu’en dit la page wiki traduite par google, de manière très approximative, j’en suis honteusement conscient, mais je n’ai que ça à vous proposer. Si quelqu’un.e a mieux, je suis preneur. En tous les cas, visiblement, l’individu a déjà des antécédents sérieux en matière de terrorisme fasciste… L’article nous dit aussi que selon la police, au cours des quatre premiers mois de 2007 seulement, environ 70 infractions ont été attribuées à  «Surm 34», notamment des blessures, des menaces et de la « sédition ».

Capture.PNG

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s