sur les pages de l’Europe de la Honte, #LREM, j’écris ton nom : #Aquarius

Capture.PNG

Sans être grand devin, il y a fort à parier que le nom de l’Aquarius restera attaché dans les futurs livres d’Histoire à une incroyable dérive technocratique et xénophobe qui est en train de faire sombrer l’Europe dans l’inhumanisme le plus total. Loin des belles arguties des uns et des autres, avec leurs inusables éléments de langage ,  toujours prêts à justifier l’injustifiable surtout quand ils sont complices ou acteurs du pouvoir, il n’en demeure pas moins que c’est un fait : refuser un bateau avec 58 personnes en situation de détresse, en se renvoyant la balle de pays en pays comme si c’était un jeu – qui  s’affranchit un peu trop du respect dû à toute vie humaine – est tout simplement une saloperie sans nom. Et l’hypocrisie qui est la marque de fabrique des petits marcheurs à la croix de bois du macronisme répugnant ne fait qu’ajouter d’avantage à l’horreur et à la honte. Il ne suffisait donc pas de ces 17 000 morts en Méditerranée depuis 2014 pour prendre notre part d’humanisme minimal. Il faut encore prétendre se réfugier en jouant les vierges effarouchées derrière les instances européennes, à l’heure où des Salvini ou des Orban, sans parler de l’Autriche,  dictent leur loi si monstrueusement teintée de brun pour banaliser comme jamais une xénophobie à vomir. Et quand on refuse à ce bateau l’accès au port de Marseille, une fois de plus, une fois de trop, je ne vois franchement pas ce qui différencie Macron de Salvini, comme je l’écrivais déjà ici, arguments à l’appui. Comme elles sont loin, les belles déclarations la main sur le cœur de l’hypocrite en chef, et comme elles sont cruelles, les archives du net…

Capture

Les heures les plus sombres de notre histoire ? Inutile de les chercher plus loin. Elles sont là, ici et maintenant. Et chacun.e est à présent devant sa seule conscience, et doit se demander ce qu’il a fait pour empêcher cela. Le reste n’est que gesticulations ridicules et billevesées grotesques dont je n’ai cure. Circulez, vous me faites perdre mon temps, les bouffons de LREM et autres justificateurs fascistes de l’horreur qui est là.

Capture.PNG
source

Post-scriptum : peu après avoir écrit ceci, j’apprends que l’Aquarius ne se dirige plus vers Marseille. Belle victoire de l’humanisme à la française…

Une réflexion au sujet de « sur les pages de l’Europe de la Honte, #LREM, j’écris ton nom : #Aquarius »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s