dis moi qui tu hais, je te dirai qui tu es. Le troll au front bas est dans la place… #fachosphère versus #antifa

Capture.PNG.

Comme j’ai vu un teaser je ne sais plus où qui annonçait des antifas qui acceptaient de  parler à une caméra, forcément, poussé par la curiosité, je suis allé voir.  Je voulais bien sûr savoir ce qu’ils avaient à dire… Mais en fait,  ce n’est pas vraiment le contenu qui m’a le plus interpellé, puisque je n’y ai à vrai dire pas appris grand chose que je ne savais déjà.  La volonté de dé-caricaturer les antifas pouvait éventuellement être louable, j’y souscris bien volontiers, tant les préjugés à notre endroit sont souvent si grotesques… Mais ce qui m’a le plus interloqué, en fait,  c’est la teneur des commentaires sous la vidéo que voici :

Si vous doutiez de la présence structurée, organisée, d’activistes réacs et d’extrême-droite qui s’allient en meutes et opèrent au signal de leur kaiser, le doigt sur la couture du pantalon ¹ , pour se répandre en opérations commandos du net, prêts à pourrir le fil des commentaires des publications qui leur déplaisent, et qui contrarient leur idéologie vomitive,  en donnant l’impression que leur opinion y est majoritaire, voilà bien là la confirmation éclatante de la chose. Ils sont tellement idiots qu’ils n’ont même pas pris la peine de laisser ici et  là quelques commentaires en faveur des antifas, ou au moins un peu plus nuancés….  Dans toute la première page de coms que j’ai lue attentivement, la présence de l’extrême droite y est d’une telle évidence qu’ils se décrédibilisent eux mêmes, tant tout cela est cousu de fil blanc brun. La preuve à la fois de leur impuissance, de leur volonté de nuire en bandes organisées, et que tout cela est savamment orchestré et organisé.  Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas…. CQFD.

¹ Ils ne font en cela que  copier bêtement et servilement  la stratégie de leurs cousins tout aussi bas de plafond des states, les alt-right, destinée à banaliser ainsi outrancièrement le racisme, la xénophobie, l’islamophobie, le sexisme et l’homophobie, bref, faisons court : le fascisme. Donner l’impression sur les réseaux sociaux que leur opinion est majoritaire, ce qui est faux, bien entendu. Mais chassez la rumeur, il en restera toujours la trace…

Une réflexion au sujet de « dis moi qui tu hais, je te dirai qui tu es. Le troll au front bas est dans la place… #fachosphère versus #antifa »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s