Des nouvelles du grand remplacement… Ă  4 % ! 😂 #fachosphere

Allez…. Haut les cƓurs !  Allons y gaiement dans la bataille du jour contre les poupĂ©es de chiffons bruns (dĂ©goulinant de merde liquide, Ă  vrai dire). Je veux parler  de ces colifichets tristement habituels agitĂ©s par la droite et son extrĂȘme (les mĂȘmes, de plus en plus) dans les mĂ©dias. Ces polĂ©miques sont Ă  mes yeux un peu lassantes, de vrais serpents de mer, mais hors de question de les laisser passer comme si de rien n’Ă©tait. No pasaran.

indexTout d’abord, des nouvelles du « grand remplacement« . Un estimĂ© dĂ©mographe nous indique ici (contrairement Ă  un autre dont on est horrifiĂ©s de lire qu’il a l’oreille du prĂ©sident Macron en personne, lui qui se prĂ©tend intellectuel … sic) que la fameuse « invasion subsaharienne », dont la fachosphĂšre nous abreuve la bave Ă©cumante aux lĂšvres, serait de… 3 ou 4 % de la population des pays du nord en 2050. Avouez qu’on est loin de la grande invasion barbare tant promise par les mass mĂ©dias Ă  la parole xĂ©nophobe tant libĂ©ralisĂ©e…

 

L’Europe de 2050 sera-t-elle peuplĂ©e Ă  25 % d’immigrĂ©s subsahariens ? Depuis que l’écrivain Stephen Smith a prophĂ©tisĂ©, en dĂ©but d’annĂ©e dans La RuĂ©e vers l’Europe (Grasset), que le vieux continent comptera 150 Ă  200 millions d’Afro-EuropĂ©ens dans trente ans, la question, hier cantonnĂ©e Ă  l’extrĂȘme droite, a trouvĂ© d’autres porte-voix. Dans le contexte de fermeture de l’Europe, la dĂ©monstration de l’universitaire, ex-journaliste (au Monde, notamment) a sĂ©duit jusqu’au sommet de l’Etat, oĂč Emmanuel Macron estimait, le 16 avril, que l’auteur avait « formidablement dĂ©crit » la menace d’une jeunesse africaine massĂ©e sur l’autre rive de la MĂ©diterranĂ©e, Ă  qui il ne manque qu’un « go » pour s’élancer vers les capitales europĂ©ennes.

(Quand je vous disais qu’il n’y avait guĂšre de diffĂ©rences entre Salvini et Macron, en matiĂšre d’immigration... et que les thĂšses identitaires Ă©taient reprises au plus haut sommet de l’Ă©tat ! )

Et pourtant…

Depuis sa chaire Migrations et sociĂ©tĂ©s, au CollĂšge de France, François HĂ©ran a un moment observĂ© ce dĂ©bat, avant de s’en saisir, au nom de la « vĂ©racitĂ© scientifique ». Ce sociologue, anthropologue et dĂ©mographe, meilleur spĂ©cialiste français du sujet, rĂ©pond aujourd’hui que cette invasion est un mirage.

« L’ordre de grandeur le plus rĂ©aliste est cinq fois moindre », a-t-il mĂȘme mesurĂ©, rĂ©futant le spectre d’une Europe Ă  25 % afro europĂ©enne. « Les Subsahariens, qui reprĂ©sentent 1 % de la population europĂ©enne [1,5 % de la population française] reprĂ©senteront tout au plus 3 ou 4 % de la population des pays du nord en 2050 », ajoute-il dans le dernier numĂ©ro de Population et SociĂ©tĂ©s, la revue de l’Institut national d’études dĂ©mographiques (INED), qui sort aujourd’hui, oĂč il signe un article intitulĂ© « l’Europe et le spectre des migrations subsahariennes ».

Ensuite, l’enseignement de l’arabe Ă  l’Ă©cole. (Comme ces gens sont fatigants, en effet…). Tout a commencĂ© par une proposition du rapport de l’Institut Montaigne. Son auteur, Hakim El Karoui, dont l’intelligence sociale laisse visiblement Ă  dĂ©sirer, affirmait lundi sur RTL qu’« en vingt ans, le nombre d’élĂšves qui apprennent l’arabe au collĂšge et au lycĂ©e a Ă©tĂ© divisĂ© par deux » alors qu’il « a Ă©tĂ© multipliĂ© par dix dans les mosquĂ©es ». Il n’en fallait pas davantage pour que le signal du branle-bas de combat soit donnĂ© aux hordes de trolls de la fachophĂšre….

Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a indiquĂ© Ă© sur RMC qu’il fallait « dĂ©velopper l’apprentissage » de l’arabe, certes, mais aussi du russe et du chinois. je n’ai pourtant pas entendu dire ou lire qu’Ă©mergeaient d’autres polĂ©miques sur l’apprentissage de ces derniĂšres langues lĂ . CQFD. A qui profite le crime ?

 

Capture.PNG

.

Capture.PNG

.

Capture.PNG

Il n’aura pas tenu longtemps avant de se vautrer dans le « politiquement correct »…
Ce qu’on attend de lui, c’est que nos enfants maĂźtrisent le français, et pour l’instant, ce n’est pas gagnĂ© ! MLP

Louis Alliot, dĂ©putĂ© du Rassemblement national (RN, ex-FN), a jugĂ© « ubuesque » la proposition, estimant qu’elle ne rĂ©pondait Ă  aucune demande rĂ©elle.

« Nous sommes dans une idĂ©ologie de soumission, a dĂ©noncĂ© le dĂ©putĂ© RN, je suis pour qu’on apprenne le français, les langues qui permettent Ă  nos jeunes de travailler (…) plutĂŽt qu’une langue qui va systĂ©matiquement cantonner ces Ă©lĂšves-lĂ  Ă  leur culture d’origine ».  source

 

D’ailleurs, on pourrait aisĂ©ment, encore et encore, jusqu’Ă  extinction des voix,  leur rĂ©torquer que l’enseignement de la langue arabe dans le systĂšme scolaire existe depuis bien longtemps….

Capture.PNG
source  (pdf) : L’arabe en France – MinistĂšre de la Culture

Eloquent, non ? Fin du game.

Moi, j’en avais l’idĂ©e depuis fort longtemps, mais je crois bien que je vais courir au centre social du coin pour apprendre l’arabe….

Une rĂ©flexion au sujet de « Des nouvelles du grand remplacement… Ă  4 % ! 😂 #fachosphere »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s