La possibilité du fascisme : sous Macron 1er, tant de mauvais signaux…

 

monarque Macron

 

Hier,  avec Ugo Palheta, je m’interrogeais sur …

9782348037474

Entre temps, j’ai découvert ce document, qui vous fera inévitablement penser aux tares affichées par certaines têtes de gondole de la fachosphère… qui ne cessent de fustiger les bien-pensants… Encore faudrait-il penser…  :

On peut ainsi établir une liste de caractéristiques typiques de l’Ur-fascisme, le fascisme primitif et éternel. Il est par ailleurs impossible d’incorporer ces caractéristiques dans un système, beaucoup se contredisent réciproquement et sont typiques d’autres formes de despotisme ou de fanatisme. Mais il suffit qu’une seule d’entre elles soit présente pour faire coaguler une nébuleuse fasciste.

1. Le culte de la tradition. Le traditionalisme est né vers la fin de l’âge hellénistique, en réaction au rationalisme grec classique. Cette nouvelle culture syncrétique doit tolérer les contradictions. En conséquence, il ne peut y avoir d’avancée du savoir : la vérité a déjà été annoncée une fois pour toutes. Ainsi Julius Evola mélangeait-il l’alchimie avec le Saint Empire romain. On retrouve ce type de pensée actuellement dans certains courants « New Age ».

2. Ce traditionalisme implique le refus du modernisme, le rejet de l’esprit de 1789 et du siècle des Lumières. Le fascisme peut être défini comme un irrationalisme.

3. Cet irrationalisme dépend aussi du culte de l’action pour l’action : la culture est suspecte, ainsi que le monde intellectuel.

4. Ce syncrétisme ne peut accepter la critique. Dans la culture moderne, la communauté scientifique entend le désaccord comme un instrument de progrès des connaissances. Pour l’Ur-fascisme, le désaccord est trahison.

5. Le désaccord est signe de diversité. Le fascisme cherche le consensus en exacerbant la peur de la différence, il est raciste par définition.

6. Le fascisme naît de la frustration individuelle ou sociale, il fait appel aux classes moyennes frustrées, défavorisées par une crise économique ou une humiliation politique, épouvantées par la pression de groupes sociaux inférieurs. Le fascisme puisera son auditoire dans la nouvelle majorité de la petite bourgeoisie issue du groupe des anciens prolétaires.

7. Le fascisme propose à ceux qui n‘ont aucune identité sociale le privilège d’être né dans le même pays : la source du nationalisme est là. De plus, les seuls à pouvoir fournir une identité à la nation, ce sont les ennemis : d’où l’obsession du complot, si possible international. Pour que les disciples se sentent assiégés, on recourt à la xénophobie. Toutefois, le complot doit venir aussi de l’intérieur, les Juifs représentent alors la meilleure cible. Aux Etats-Unis, le livre de Pat Robertson, The New World Order, constitue un exemple d’obsession du complot.

8. Les disciples doivent se sentir humiliés par la richesse ostentatoire et la force de l’ennemi, mais ils doivent être convaincus de pouvoir vaincre leurs ennemis, jugés trop faibles ou trop forts par l’incapacité constitutionnelle du fascisme d’évaluer objectivement leurs forces.

9. Il n’y a pas une lutte pour la vie, mais bien une vie pour la lutte : la vie est une guerre permanente. Il doit y avoir une bataille finale, à la suite de laquelle le mouvement prendra le contrôle du monde. S’ensuivra une ère de paix, contredisant le principe de guerre permanente.

10. L’élitisme est un aspect type de l’idéologie réactionnaire, en tant que fondamentalement aristocratique. Ces élitismes ont impliqué un mépris pour les faibles, mais l’Ur-fascisme ne peut éviter de prêcher l’élitisme populaire : tout citoyen appartient au peuple le meilleur du monde. La force du fascisme est fondée sur la faiblesse des masses, ayant besoin d’un dominateur. Comme le groupe est organisé hiérarchiquement, chaque leader subordonné méprise ses subalternes.

11. Chacun est éduqué pour devenir un héros, et le héros est la norme. Le héros fasciste aspire à la mort, cependant, il lui arrive plus souvent de faire mourir les autres.

12. La guerre permanente et l’héroïsme étant des jeux difficiles à jouer, le fascisme transfère sa volonté de puissance sur les questions sexuelles, d’où son machisme. Puisque le sexe est aussi un jeu difficile à jouer, le héros fasciste joue avec les armes, véritables Ersatz phalliques.

13. Le fascisme se fonde sur un populisme qualitatif. Pour lui, les individus tels quels n’ont pas de droits et le « peuple » est conçu comme une qualité, une entité monolithique exprimant sa « volonté commune » dont le leader est un interprète. Les citoyens n’agissent pas, le peuple n’est qu’une fiction théâtrale. L’avenir voit se profiler un populisme qualitatif télé ou Internet, où la réponse émotive d’un groupe peut être présentée comme « la voix du peuple ». Le parlement peut être remis en cause par le fascisme.

14. Le fascisme parle une « novlangue », au lexique pauvre et à la syntaxe élémentaire, comme dans les populaires talk-show.

En conclusion, l’Ur-fascisme est toujours autour de nous, parfois en civil, sous les apparences les plus innocentes et notre devise par rapport à lui est la suivante : « N’oublions pas ».   « Reconnaître le fascisme » par Umberto Eco, Grasset 2017

(lu ici)

Aujourd’hui, je prends connaissance de plusieurs éléments du puzzle qui le rendent tellement possible…

                                              ⬇️

♠ L’autoritarisme de Macron, dénoncé par beaucoup, de plus en plus visible et mesurable, à la manière dont des manifestations pourtant tout à fait compréhensibles et légitimes sont réprimées par la force sans la moindre discussion possible, y compris pour des élus, traités sans ménagements…. Après l’épisode militariste sans précédents de l’évacuation de la Zad de NDDL, voilà qui fait tache, surtout avec la nomination du prétendu écologiste de bazar qu’est de Rugy...

♠     La banalisation des discours, mais aussi des actes terroristes d’extrême-droite, pour la plupart passés sous silence auprès du grand public, qui ne retient donc que les actes de terrorisme islamiste radical… braquant ainsi la population française sur une seule et même population, alors que tant d’actes au quotidien contredisent ce discours raciste… (cf. Boules de pétanque).

Capture
source

♠  Des personnages  cyniques et corrompus à la tête des principaux rouages de l’Etat. Quelle belle représentation « nationale »…

 ♠  Le sur-armement des forces de l’ordre et la délégation du monopole de la violence à de plus en plus de sociétés – et donc à des intérêts… – privés, pour le plus grand bonheur du lobby des armes en fRance. Avec la bénédiction du mercenaire lobbyiste pro-armes conseiller de Macron,  lui qui se qualifie si volontiers de président de la NRA à la française… C’est Alain Bauer qui doit être content….

Capture.PNG
source

♠    La propagation de la xénophobie, sujet déjà amplement documenté ici… avec ses relais dans la fachosphère et jusqu’au ministre de l’intérieur

Capture.PNG
suite et source

♠    Des affaires de barbouzes et de milices privées, étouffées par le chef de l’état, alors qu’elles le touchent de si près..

Capture.PNG
source

♠   La convergence de plus en plus forte des mouvements d’extrême-droite européens

Capture.PNG
source

  ♠   … et enfin, ce qui me touche encore plus directement, et concrètement, qui m’a concerné de si près, ( merci le Secours Pop ! ) une dangereuse augmentation de la pauvreté dans notre pays, qui voit jusqu’à près d’un tiers de la population ne pas manger à sa faim…. Inadmissible et inquiétant.

Capture.PNG
source

Voilà bien trop d’ingrédients constitutifs de la montée d’un fascisme à craindre…. Tous ces mauvais signaux deviennent de plus en plus préoccupants… Jusqu’où aller trop loin ? Et encore n’ai-je pas parlé ici d’une autre forme de fascisme : il est anti-écologique, et asphyxie la planète, se moquant royalement de polluer tout ce qu’il touche, sans respect pour la vie de qui que ce soit, mais seulement pour le profit à court terme. Un monde ancien dont Macron en fRance est le symbole… et dont il faudra bien parvenir à se débarrasser un jour, ne serait-ce que pour notre propre survie.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s