fiasco total au #FN / #RN : comme je ne suis pas triste…

Encore de bonnes nouvelles, d’un point de vue antifa, du  FN rhabillé pour l’hiver en RN, avec la bénédiction de communicants à deux balles qui ont cru qu’en changeant de nom, on changerait sa réalité, et la puanteur de ses idées… comme de ses actes. Or, en vertu d’une règle de responsabilité publique, le parti d’extrême droite est contraint officiellement d’assumer actuellement la responsabilité de ses mauvais choix en matière de gestion financière. Il a voulu tricher et il a perdu. Suite aux conséquences de la mise en place de leur système d’emplois fictifs au parlement européen, ce qui rappelons le constitue tout de même quoi qu’on en dise une fraude généralisée et une escroquerie à grande échelle, le RN est donc soumis à juste titre à des retenues sur salaire subventions publiques, pour un montant estimé à 2 millions d’euros,  saisis par la justice avant l’été. Le comptable de l’opération, Charles Van Houtte, a d’ailleurs été mis en examen pour « complicité de détournements de fonds publics ».

Capture.PNG
source

Le contribuable européen appréciera le bon usage qui est ainsi fait de son argent, et le fait que les fraudeurs soient enfin démasqués, n’est-ce pas ?

Mais les ennuis du parti lepéniste ne s’arrêtent pas là. L’argent étant le nerf de leur guerre, les voilà à présent dans l’obligation de fermer un tiers de leurs fédérations départementales, par mesure d’économie de frais de structure… Bien sûr, vous m’en voyez ravi.

Capture.PNG
source

… Le reste est à l’avenant :

Le RN n’a donc plus aucune vitrine dans la Manche, les Vosges, en Corse ¹, ou dans le Morbihan. Les fédérations ont, en moyenne, perdu la moitié de leurs adhérents en un an et depuis cette saisie judiciaire, cet été, le siège ne leur reverse plus un centime. Impossible donc de payer les loyers. Un cadre confie :

Le parti est à l’arrêt. Plus aucune affiche, pas le moindre tract, rien . On arrive à peine à payer les salaires. 

Des salaires qui représentent en tout près de 250.000 € par mois, beaucoup trop, aux yeux de la direction. Mais « on n’a même pas d’argent pour payer les licenciements » se désole un élu : « Alors, les goodies, les drapeaux, les porte-clés, on oublie… ».

Tant de départements nettoyés de la présence de cette peste brune là ? Joie ! Si les opposants au FN/RN dont je suis n’avaient jusqu’à présent pas trouvé de solutions efficaces pour enrayer le développement du parti d’extrême-droite, il semblerait donc qu’il suffisait de le toucher là où ça fait mal : au porte-monnaie. Ce colosse aux pieds d’argiles vient de trouver son talon d’Achille tout seul comme un grand, en se tirant une balle dans ledit pied…  Comme le sort est cruel pour les bas du front….Et comme un malheur n’arrive jamais seul, voilà que les élus RN du Conseil régional des Hauts-de-France se font la malle eux aussi…

Capture.PNG
source

Je me demande ce que l’héritière de Montretout pourra bien avancer comme justifications, lors de son meeting du 16 septembre à Fréjus, à son maintien au poste de présidente,  face à une telle Bérézina, et à un  tel désaveu collectif… La faute des juges rouges, là encore ?  Car tout cela bien sûr, c’est la faute à la dictature socialisse et au grand complot islamo-gauchiste, ça va de soi. 😉

Je n’aurais jamais cru voir de mon vivant l’explosion en plein envol de ce monstre politique… Me voilà exaucé au delà de mes vœux.

(Par contre, pour la disparition des idées qu’il véhicule, c’est autre chose… ).

 

Post-scriptum : j’apprends à peine terminé ce billet que Madame de Montretout est de nouveau convoquée chez les juges pour son aimable participation à l’affaire d’escroquerie générale au contribuable européen… Re-joie. Elle pourra difficilement esquiver, cette fois.

Capture.PNG
source

¹ Une situation locale du FN/RN que j’évoquais il y a quelques jours seulement ici

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s