#Acab #Lille

Sans commentaires…

Ah si, un seul : si le harcèlement moral et l’expression du racisme, de l’homophobie et des autres grossièretés de ce gradé de la gendarmerie était insupportables pour ses subordonné.e.s, je vous laisse imaginer ce qu’elles pouvaient avoir d’insupportable pour toute la population avec laquelle il était éventuellement en contact… Comme je n’aurais pas aimé être noir.e, ou homo, en face de lui…. Je dis ça, je dis tout.