petite fabrique médiatique du consentement… à la #xénophobie

Sur la petite entreprise de fabrique quotidienne de xénophobie par les médias, j’ai relevé deux éléments en particulier ces derniers jours, qui nous illustrent assez bien comment on instille peu à peu ce venin du rejet de « l’étranger »…

D’une part, cet article du Figaro :

Dl8K34eX0AAe2WC

Dl8MbS1UUAEPbCF

Ramenés à une population de 67 millions d’habitants, on va tenter de relativiser  la thèse pourrie du grand remplacement véhiculée par ce genre de papiers ni faits ni à faire, hein… alors que les chiffres la démentent totalement, encore et toujours. L’intox ça va bien 5 mns, et ça n’a rien à voir avec du vrai journalisme. A titre de comparaison, pour être plus objectifs, nos voisins allemands ont accueillis 187 000 demandeurs d’asile, contre 43 000 en France… (source OFPRA). On est donc bien loin de la grande invasion tant déclinée par les médias peu scrupuleux de droite et d’extrême-droite qui titrent à l’explosion migratoire… Soyons sérieux un instant.

Ensuite, passons à cette alerte de Marc sur twitter, judicieuse en effet :

Capture.PNG

Capture.PNG

Marc a raison. C’est exactement de cette manière que les idées de Zemmour ont été si tristement banalisées, véhiculées si généreusement à des heures de grande écoute, sur tous les tons, sur tous les toits… A force de laisser ce venin de la xénophobie et ces idées d’extrême-droite se répandre partout, il ne faudra pas s’étonner si l’on se retrouve ensuite en fRance avec des Chemnitz, hein…  Médias de fRance, prenez enfin votre responsabilité. Car pour l’instant, on voit surtout votre totale irresponsabilité en la matière.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s