A #chemnitz, l’ #acab est total…

… et soudain, au détour d’un article qui prétend que tous ceux qui clamaient leur haine et leur racisme à Chemnitz n’étaient pas des nazis, découvrir cela :

Capture.PNG

ça fait drôle, de devenir une cible…  Même si on le savait déjà. On ne peut pas se déclarer publiquement et frontalement l’ennemi résolu de ces gens là et ne pas en subir les conséquences. Il va être temps de se couvrir, aujourd’hui et dans les temps à venir, plus que jamais… Surtout qu’on ne peut raisonnablement pas compter sur les forces du désordre [comme l’histoire Benalla, en fRance, qu’on n’est pas près d’oublier (tant elle donne raison aux antifas), l’a si magistralement démontré] pour se voir protégé comme n’importe quel autre honnête « citoyen »…. Je dis ça, je dis tout. Et puis il y a aussi cette insupportable connivence, localement, à Chemnitz, entre les racistes,  la police et les autorités locales…. Comme je ne suis pas étonné. Des choses que l’on constate également ici, en fRance. (Je me souviens entre autres de ces documents de police retrouvés au siège du FN…. ). De quoi n’avoir plus confiance en quiconque, foi d’antifa. Promis, on se blinde…

Les temps sont durs pour les ennemis de la xénophobie, partout dans le monde.