#Salvini inquiété ? Joie.

Capture.PNG

150 migrants sont bloqués à bord d’un navire des gardes-côtes italiens à quai en Sicile, le gouvernement italien leur refusant le droit de débarquer. Le ministre de l’Intérieur italien Matteo Salvini, intransigeant sur les questions d’immigration, est visé par une enquête ouverte par la justice italienne.

La justice italienne a ouvert une enquête contre le ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini pour « séquestration de personnes, arrestations illégales et abus de pouvoir » dans l’affaire des migrants retenus à bord du navire Diciotti.

Son chef de cabinet est visé par la même enquête qui a été déclenchée par le parquet d’Agrigente, en Sicile, mais qui sera désormais menée par un « tribunal des ministres » de Palerme, le chef-lieu de cette île du sud, selon les médias italiens. (source)