Où l’on reparle du petit producteur d’insécurité du #FN, @DesportOfficiel

Pourquoi ne suis-je pas surpris de la réapparition de ce revenant là, bien connu ici… Tout simplement peut-être parce que, du temps où j’étais plus assidu qu’aujourd’hui sur twitter, j’y avais déjà repéré comme bien d’autres ses petites manigances habituelles, avec un premier compte grâce auquel il tentait de se refaire une virginité… Comme si rien ne s’était passé, qu’il n’avait pas entretenu (en y mettant si volontiers la main à la pâte…) le sentiment d’insécurité dans la petite commune de Mitry Mory (Seine et Marne), alors qu’il était l’un des cadres du FN

je savais bien que par delà son adhésion aux thèses d’extrême-droite, sur l’ immigration et l’insécurité notamment, leur fond de commerce habituel, ce qui caractérise au moins autant le pathétique mythomane qu’est Adrien Desport, c’est également son addiction pathologique à twitter et aux réseaux sociaux, à travers de faux  comptes multiples. Je me doutais bien que cette petite manie là le submergerait de nouveau… ça n’a pas raté. A peine après avoir purgé sa peine, quelle ne fut pas notre surprise, à plusieurs, de le voir nous demander en amis sur ce réseau (a) social là, alors que nous étions parmi ceux qui avions aussitôt dénoncé ses agissements… Honte de rien ! Ce type n’a vraiment aucune espèce d’amour propre, vraiment. Ce que décrit l’article des Inrocks ne peut donc que nous conforter dans l’idée qu’à moins de connaitre depuis longtemps – et encore – vos interlocuteurs sur ce réseau là, mieux vaut se méfier. Vous ne savez jamais à qui vous pouvez avoir à faire. Il y est si facile de se fabriquer une fausse identité, et de nombreux comptes factices… Au moins aussi facile que d’y répandre des idées condamnables et réprouvées ici,  sans trop être inquiété par la modération de twitter, si désespérément aux abonnés absents. La preuve nous en est encore magistralement donnée par cet article. Et je ne parle pas que de racisme ou de complotisme à la petite semaine. Certains des agissements de cet individu toxique sont tout aussi répréhensibles à mes yeux, comme le fait de jouer avec la vulnérabilité des internautes…  :

Capture.PNG

Exemple de tweet de l’un des nombreux comptes d’Adrien Desport, à l’éthique plus que douteuse… (source)

 

je ne sais même pas comment lui fait pour s’y retrouver dans ses innombrables identités… Le fait est qu’en explorant les différents comptes mentionnés par l’article, dont certains que j’ignorais, on peut constater qu’ils sont à présent protégés… Un indice de plus de sa présence derrière ceux-ci. CQFD.