la fusillade de #Beaune était bien RACISTE (silence coupable des politiques)

Capture.PNG
source

 

CaptureOn se demande pourquoi en effet les autorités ont mis tant de temps à reconnaître le caractère raciste de la fusillade de Beaune, dans la nuit du 29 au 30 juillet, qui a fait 7 blessés, dont deux graves.

Pour mémoire, le parquet comme les médias, notamment l’AFP, avaient hésité à qualifier les faits de racistes, avançant plus volontiers une piste du « règlement de comptes » (bien conforme aux clichés habituels qu’on peut avoir de la vie dans les « cités »),  et selon ASI « aucun media national ne s’était déplacé à Beaune.« 

Capture.PNG
source

Pourtant, dès le moment des faits,  selon les témoignages, des insultes racistes ont été proférées par les occupants du véhicule.Elles étaient sans ambiguïté :

« Sales arabes, sales bougnoules ! Vous êtes pas chez vous ici, on va tous vous tuer ! »

Qu’est-ce qu’il leur fallait de plus, aux policiers, et au(x) juge(s) ? Les habitants des « cités » seraient-ils éternellement condamnés à n’être que des coupables, et jamais des victimes ?

La localisation des auteurs de cette agression raciste s’est avérée très difficile, « ceux-ci étant très mobiles », ils ont enfin été localisés dans le Var, et interpelés, après que l’un d’entre eux ait foncé sur un gendarme en prenant la fuite, à Saint Andiol, dans les Bouches du Rhône. Voici le communiqué du Procureur de la République de Dijon qui reconnait enfin publiquement  la circonstance aggravante que les faits ont été commis en raison de l’appartenance à une soi-disant race, religion ou ethnie (…) injure publique à caractère racial, menaces de mort à caractère racial » . Le deuxième auteur appréhendé devra également répondre du chef d’accusation de « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de la force publique » (source)

source-parquet-de-dijon-1533935118

.
Un rassemblement solidaire était organisé sur place, à Beaune, hier en fin d’après-midi, réunissant 150 personnes environ.

Capture.PNG
source

Post-scriptum (hé oui, j’hésite toujours et encore à écrire PS… 😉  Voir un cadre du Fn même rebaptisé en RN justifier cette violence raciste, en lui déniant son caractère de violence identitaire pourtant qualifié de tel par la justice sur la base des éléments de police, répandre une fake news éhontée qui ne correspond en rien à la réalité, en  jetant l’opprobre de surcroît sur de jeunes victimes qui n’ont pourtant commis aucun délit, et propageant ainsi un cliché totalement grotesque sur les jeunes de banlieue qui relève du stéréotype pauvrophobe, alors que son parti se prétend si frauduleusement celui des pauvres et des sans voix, comment dire… Non, rien. Juste un imbécile pyromane, voilà :

Capture.PNG
Post-scriptum : suite à cet article, un certain nombre de lecteurs (et oui, il y a des fachos qui lisent mon blog… Si ça peut les aider à devenir moins cons…) ont tenu absolument à me dire tout le mal qu’ils pensaient de cet article, prétendant qu’il s’agissait là d’une désinformation. Ils arguaient, à l’instar de inénarrable Jean Messiha,  notamment du fait qu’il s’agirait d’une bagarre entre bandes rivales, arabes contre « gens du voyage ». Comme c’est commode, de quoi multiplier le racisme par deux, conformément à leur fonds de commerce habituel, qu’ils voyaient en cette affaire si durement contrarié… Sauf que c’est une fake-news, pas de bol. Démonstration :

Capture.PNG
/

Capture.PNG
source

Une réflexion au sujet de « la fusillade de #Beaune était bien RACISTE (silence coupable des politiques) »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s