cet étrange laxisme envers le #terrorisme d’extrême-droite… #AFO


Capture.PNG
source

On peut donc, dans notre pays, préparer tranquillement des attentats contre des musulmans, projeter de tuer des femmes dans la rue au hasard sous le seul prétexte qu’elles seraient voilées, constituer un arsenal de guerre (36 armes à feu et des milliers de munitions ont été retrouvées lors des perquisitions), monter un laboratoire de fabrication d’explosifs… et se voir libérer en quelques jours seulement. Avec pour seule sanction illusoire la menace ridicule d’un contrôle judiciaire… Les bras m’en tombent. Serait-ce l’ancienne profession de ce retraité qui serait en cause ? On est en droit de se poser la question… Étrange décision, d’un laxisme confondant. Deux poids, deux mesures. Une décision d’autant plus étonnante que pour des tags sur le consulat d’Algérie à Lyon, un autre de ces bas du front, lui aussi policier,  a été condamné à 3 mois de prison avec sursis pour dégradation et apologie d’acte terroriste. Ses tags faisaient justement référence au groupe terroriste d’extrême-droite précité, AFO.