Quand le Bastion (a)Social agresse à #Lyon, c’est un #antifa qu’on arrête !

bastion social.PNGDécidément, sous Macron et son sinistre de l’Intérieur, on marche sur la tête… Alors qu’une véritable meute de petits nazillons au front bas, dont l’immonde le tristement célèbre Steven Bissuel (ici au centre sur la photo), ont agressé les clients d’un bar, le RockNEat (Lyon 9e),  armés de barre de fer, de casques, de bombes lacrymogènes et de tazers (plus de détails ici), qui croyez vous qu’on arrêta ? L’un de nos courageux camarades antifas qui a osé s’interposer  ! ⬇️

En arrivant au commissariat, ce dernier a subi des violences policières ainsi que des insultes (« sale antifa de merde ») de la part de l’OPJ qui l’interrogeait et d’autres policiers présents. Résultats : une fracture du nez ; et une plainte d’un policier pour… « violences » (en effet la police doit justifier les insultes, les humiliations et la fracture du nez). Enfin, la police essaye aussi de lui rajouter les dégradations que le local du Bastion Social le “Pavillon Noir” à subi la même semaine.

Et comme une précédente décision de justice ne convenait pas à ces Messieurs de la police, pris la main dans le sac d’une incroyable connivence idéologique avec les nazillons ¹, que croyez vous qu’il arriva  ensuite ? Et bien voilà :

Au jour d’aujourd’hui, le parquet a fait appel de la décision du juge de la liberté et de la détention qui a finalement relâche le camarade et celui-ci risque une détention préventive en attendant son procès. En effet la police et la justice ne le considèrent pas comme victime d’une attaque mais comme l’agresseur. Il est donc convoqué à la Cour d’appel vendredi 18 mai, en même temps que les 5 fascistes qui l’ont agressé, qui sont en liberté. Aucun témoignage de clients du bar ou de gens ayant vu la scène n’a pour l’instant été pris en compte par la justice (ne parlons pas de la police). (source)

C’est le monde à l’envers….

 Nos camarades de La Horde appellent donc à une manifestation de soutien demain Vendredi 18 mai à partir de 10h : 

rendez-vous tou.te.s devant le palais de justice des 24 colonnes (1 rue du palais de justice Lyon 5e) pour soutenir toute la journée le camarade antifasciste victime d’une agression par une trentaine de fascistes le 11 avril dernier pendant un concert.

Je souscris bien volontiers à cet appel. Qu’on se le dise !

¹ Il est présent couramment admis sauf à faire preuve de mauvaise foi qu’une bonne part des forces de l’ordre est infestée par la peste brune

Une réflexion au sujet de « Quand le Bastion (a)Social agresse à #Lyon, c’est un #antifa qu’on arrête ! »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s