de la coupable complaisance du ministre de l’intérieur français envers les #identitaires

L’opération des identitarés qui sont venus faire leur petite promo personnelle au col de l’Echelle n’en finit pas de faire des vagues. On ne peut qu’être désagréablement étonné en effet  de la différence de traitement qui peut être observée entre les ressortissants identitaires racistes et xénophobes, selon qu’ils sont allemands ou français…. Ainsi, pour seul exemple très concret, alors que l’on apprend que des perquisitions ont eu lieu  aux domiciles de membres du Mouvement identitaire d’Autriche, dont celui de l’un des chefs de file de ce groupuscule en Autriche, Martin Sellner, en France, par contre, les identitaires bénéficient d’une indulgence ahurissante. Ainsi, les militants xénophobes qui se vantaient d’avoir reconduit des migrants à la frontière ont vu une enquête préliminaire les concernant classée sans suite. Pire encore, 3 antifas dont le seul tort a été d’exercer un louable devoir de solidarité ont été quant à eux arrêtés, et deux d’entre eux, des suisses,  transférés aux Baumettes. Si ce deux poids deux mesures là ne vous suffit pas…

En réaction, une manifestation de solidarité en faveur des militants des droits humains arrêtés a eu lieu cet après midi à Gap :

.
Capture.PNG