Sur la racaille tristement ordinaire du #FN… Ici, #Limoges

Encore un exemple (et comme ils s’accumulent…) qui nous montre s’il en était encore besoin à quel point le FN est un parti de malfrats, tant ses élus sont un peu trop régulièrement en affaire avec la justice pour que cela soit tout à fait honnête…

Les élus en question étaient poursuivis pour une tribune de leur groupe parue dans le journal municipal de Limoges avec pour simple extrait, entre autres dégueulasseries,  ceci, qui nous suffira à ravaler notre vomi :

« Devrait-on préparer nos épouses et nos filles à subir comme à Cologne et dans d’autres villes allemandes, les viols collectifs, les humiliations et les violences sous couvert d’une France « terre d’accueil » ? »

On apprend, dans un autre article,  outre les propos racistes tristement habituels de ces gens là (la dé-diabolisation, cette légende pour mous du bulbe), que l’un des prévenus élus du FN de Limoges a déjà eu des démêlés avec la justice pour… violences avec arme, rien que ça :

Décidément, le bleu devient de plus en plus la couleur de l’ordure raciste et xénophobe

Après la « peste brune », le choléra bleu..