« Vendre son âme au diable », tentative de définition… #Maurras

Il y a ceux qui démissionnent pour sauver leur honneur… et puis il y a les autres :

«La décision que vous avez prise de retirer le nom de Charles Maurras de la longue liste de faits mémorables établie par notre Haut-Comité au titre de l’année 2018 – après l’avoir d’abord ratifiée par une préface élogieuse – et d’interrompre la diffusion du Livre des commémorations nationales nous rend impossible, à notre plus vif regret, de continuer de siéger dans cette instance», écrivent les démissionnaires dans une lettre ouverte à la ministre dont l’AFP a obtenu une copie.

(Pourtant, quand on voit ceux qui célèbrent chaque année Maurras, on a bien raison de continuer à penser ce qu’on pense, hein…

commémorateurs Maurras.jpg