Capture.PNG
source

 Non, non, le FN n’est pas, mais alors pas du tout d’extrême droite. D’ailleurs, c’est de notoriété publique, il n’en reprend aucune des caractéristiques idéologiques habituelles. Et pour nous le démontrer, il n’a rien eu de plus pressé que d’inviter à sa petite sauterie lilloise l’idole des suprémacistes blancs, alt-rights et nazis made in USA

Capture.PNG

… mais aussi le fondateur du site d’extrême droite et usine à fake news qu’est Breitbart, dont les unes sont si subtilement humanistes…

Capture.PNG

D’ailleurs, les ch’tis ne s’y sont pas trompés, eux qui ont salué l’événement comme il se doit, à leur chaleureuse façon (mes félicitations ) :

Capture.PNG

Voilà, voilà…   Same player not shoot again : the game is over.

index.jpg
Post-scriptum : le thread du discours du neuneu américain est ici. Il ne semble pas avoir intégré le fait que l’expression du racisme, dans notre pays, fort heureusement, est un délit.@DavyRodriiguez

Post-scriptum 2 : toujours dans l’intention louable de démontrer que le FN n’est pas du tout raciste, Davy Rodriguez, directeur national adjoint du FNJ, a mis les points sur les i de ceux qui n’auraient pas encore compris :

Capture.PNG
source

.
Capture.PNG
source