La fin de l’illusion pro-kurde ? #Syrie #antifa

On me signale dans l’oreillette une information qui, si elle se trouvait confirmée (je n’ai pour l’heure aucune raison d’en douter, vu la source) risque fort de contrarier notre romantisme pro-kurde si volontiers présent à gauche, notamment chez les antifas

Capture.PNG
source

Il ne m’est pas apparu en effet, comme me le glissait à l’instant celui qui m’a balancé l’info, que Bachar Al Assad, pour qui  je n’ai pas de mots assez durs, et qui rappelons le chaque fois que nécessaire est accusé de crimes contre l’humanité, soit particulièrement antifasciste, c’est le moins qu’on puisse écrire. Et qu’on n’aille pas me faire le mauvais procès de méconnaitre le contexte. Comme d’ordinaire, je me suis renseigné, avant d’écrire. Voilà. Merci.

2 réflexions sur “La fin de l’illusion pro-kurde ? #Syrie #antifa

  1. Parfois on ne choisit pas ses alliés. Et entre un tyran sur la pente descendante et un autre en pleine ascension, lequel choisir ?
    Un peu dure, la critique, là, je trouve.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.