A la #SNCF, le temps des rafles et revenu

je ne suis pas de ceux qui emploient ce mot à la légère, vous pouvez chercher sur ce blog pour en avoir la confirmation, si vous en doutez. La banalisation des horreurs du nazisme, très peu pour moi. Mais enfin, il faut enfin appeler un chat un chat, et crier haut et fort que le roi Macron est nu, et laid (moralement, je veux dire, et au figuré, le physique, on s’en fout). Car enfin, il y a tout de même une immense tartufferie qu’il s’agit d’inlassablement démasquer quand on entend Macron parler de politique humaniste, et qu’on voit son autre bras armé bien à droite Collomb taper sur les migrants et ceux qui les défendent…  Alors qu’on assiste un peu partout en France à la politique la plus impitoyablement répressive qui soit depuis l’avènement de celui qui devait nous sauver des affres de l’extrême-droite ? En adoptant ses mesures ? Car voilà à présent qu’on en apprend de belles, sur le front du refus de leur politique xénophobe bien dégueulasse, foulant aux pieds tous les codes humanistes et les libertés fondamentales…

Capture.PNG
source

Après les agissements ignobles des forces de l’ordre à Calais et ailleurs, la criminalisation des « passeurs d’hospitalité » et la persistance jusqu’à l’absurde du délit de solidarité pour ceux qui entendent simplement faire respecter les droits de tous et les devoirs de l’état, le climat d’une violence sans précédents envers les migrants, un discours sur l’immigration totalement banalisé un peu partout sur les réseaux sociaux, jusqu’aux menaces de mort et de harcèlements devenus monnaie courante sans qu’un quelconque ministère de tutelle ne songe à s’en offusquer, voilà qu’on demande à présent aux contrôleurs de la SNCF ce qui suit :

DWbAToyXcAAik0C.jpg

… Il y a franchement de quoi s’indigner. Cela n’a d’ailleurs pas manqué, et les agents de la SNCF s’en sont tellement offusqués,  que la direction a dû tenter de déminer en prétendant qu’il s’agirait « d’une initiative personnelle », argument fallacieux à présent bien connu.

Capture.PNG
source

Comme j’ai honte de ce pays… Et il faudrait être fier de sa nation, se montrer « patriote » ? #NotInMyName

Une réflexion au sujet de « A la #SNCF, le temps des rafles et revenu »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s