2018-1968 =.. (tremblez, bourgeois !)

Désolé de vous faire faux bon, mais je serai absent de ce blog pendant quelques jours, pour cause de réveillon en Alsace chez des amis. Je vous souhaite donc dès à présent le meilleur  pour l’année qui s’annonce. Je vous la souhaite, en plus des traditionnels vœux de bonheur et de bonne santé… révolutionnaire ! (yen a franchement besoin).