Dans un précédent billet, je vous informais de l’alerte à la vigilance lancée dans le cadre de l’Assemblée Plénière des évêques de Lourdes en novembre 2017 par Pascal Gollnischdirecteur général de l’Œuvre d’Orient, à propos de SOS Chrétiens d’Orient. Il y dénonçait le discours un peu trop radical (notamment envers les musulmans) et les liens avec l’extrême droite de cette officine intégriste là. Or, il semblerait que le prêche de ce Monsieur Gollnish là (un peu moins bas du front que son frère ?) ait été entendu, puisque suivi d’effets, à ce que j’apprends.

Capture
source

Que Sos Chrétiens d’Orient devienne peu à peu indésirable au sein de l’église, voilà qui me ravit. Ce n’est en effet pas d’hier que les antifas dénoncent les discours de haine de ces cathos intégristes là, sous prétexte d’humanitaire… de façade. Ne serait-ce pas quelque peu incompatible avec la doctrine de l’Eglise catholique, qui prône ce me semble, dans mes lointains souvenirs, l’amour de son prochain ? 😉