Retour sur le fiasco des fachos de @g_identitaire à #Paris

identitaires-min-300x280.jpgComme je le prévoyais dans mon précédent billet sur le sujet, les bas de plafond n’ont pu s’empêcher de jouer les bravaches en passant outre la décision préfectorale qui interdisait leur manifestation parisienne. Toutefois, j’apprends par le bon billet de La Horde, bien circonstancié comme dab, qu’ils n’étaient guère nombreux, et vous m’en voyez ravi,  quoi que  : une centaine, c’est encore trop.

25-11-2017-GI-2-625x469
source

…. Surtout quand c’était pour tenter de récupérer,  comme c’est leur triste habitude médiatique pathétique, juste destinée à faire du buzz, l’attentat du Bataclan à leur ignoble profit. Voilà qui à mon sens relève du même registre de récupération dégueulasse que ce chanteur bas de gamme qui s’est inventé un ami mort dans cette salle de spectacle. Pourtant,  il m’apparait fortement utile de rappeler à ces hémiplégiques de la cervelle « nouveaux » croisés plus que grotesques que les musulmans eux aussi ont payé un très lourd tribu aux attentats terroristes, ce qui devrait suffire à leur interdire de remuer leur merde raciste habituelle, dissimulée sous le vocable sournois d’ « identitaire », ce qui ne devrait plus tromper personne, quand leur cible de haine est toujours la même.

La Horde insiste également sur le fiasco que constitue à leurs yeux cette très faible mobilisation, d’autant plus qu’elle devait être l’occasion de battre le rappel des troupes en provenance d’autres pays européens, suite à leur opération ridicule,  qui a tant provoqué la risée sur les réseaux sociaux,  « défend Europe« .

À croire que cette interdiction préfectorale n’était finalement pas une si mauvaise affaire pour les Identitaires, car leur manifestation, si elle avait vraiment eu lieu, aurait fait un peu pitié à quelques dizaines dans les rues, même avec de nombreux fumigènes agités en tout sens. Ce manque de volonté et de courage s’est d’ailleurs également manifesté lors de l’intrusion assez lâche qui a suivi la mini-action du Bataclan, quand une dizaine de militants identitaires ont fait irruption dans la librairie libertaire Publico en gueulant quelques slogans, heureusement sans faire de dégâts.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :