c’est juste ignoble #pedophilie

Capture.PNG
source

Cela fait deux histoires récentes qui viennent de défrayer la chronique judiciaire sur le sujet. Elles démontrent toutes deux que quelque chose ne tourne pas rond dans cette soi-disant justice là. Comment peut-on en effet considérer qu’un viol n’est pas un viol quand c’en est un,  et que la victime était  une enfant ?

Dans les motivations du jugement, la cour explique qu’aucun des éléments constitutifs du viol, à savoir la menace, la violence, la contrainte ou la surprise, n’est établi et qu’un doute existe quant à savoir si l’accusé avait conscience de contraindre celle avec qui il a eu une relation sexuelle. A aucun moment, dans le verdict, il n’est fait mention de l’âge de l’enfant.

Comment peut-on ne pas considérer un tel acte odieux comme un viol, alors qu’on ne peut pas, sans la mauvaise foi propre aux pédophiles et à leurs soutiens, parler de conscience éclairée quand il s’agit d’une enfant de 11 ans ? Comment être cynique et aveugle à ce point, en niant l’ascendant , la pression de l’autorité de l’adulte sur l’enfant, et sa responsabilité à ce point, qui devraient pourtant être circonstances aggravantes, plutôt que d’être ainsi si honteusement passées sous silence ?

On comprend mieux que dans un tel contexte, cela ne choque personne que Polanski (soutenu par Finkielkraut pour qui, visiblement, la pédophilie n’est pas un problème) puisse se produire si médiatiquement en toute impunité.

Aller vomir…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s