des nouvelles de l’arracheur de dents de roms du #FN (et de son avocat tout pourri)

J’ai déjà évoqué sur ce blog l’épisode bien dégueulasse à l’humour douteux, banalisant si terriblement le racisme envers nos ami(e)s roms, de ce conseiller municipal (FN au moment des faits) de Fontaine (Isère) :

Capture
source

Depuis, il semblerait d’ailleurs que l’individu se soit considérablement radicalisé (je souris… Voir ici, à propos  de l’emploi du terme d » ultra-droite »). On le retrouve en effet – Ô énaurme surprise – aux côtés des nervis d’extrême-droite de Civitas, dont le nazillon bien connu Gabriac, en train de perturber une séance du conseil municipal de Fontaine, en juin 2017. Isère antifasciste nous en dit lus ici.

Capture.PNG

2.PNG

Puis,  toujours dans la meute malodorante de ces nazis là,  et toujours en juin, pris en flagrant délit de délire homophobe, à tenter de perturber la Marche des Fiertés 2017 à Grenoble.

Capture.PNG
source

..

Venons en à présent à ce qui m’amène ici. La manière dont s’est déroulé le procès de ce monsieur (avec un tout petit m)  (exclu par le FN depuis) est remarquable pour sa haute tenue morale, idéologique et langagière. Les termes utilisés justifient d’ailleurs le clin d’œil de mon titre. (Moi, je suis poli, je ne me serais pas permis, sinon  😉

.

Capture.PNG
source et suite

..
je suis sûr que le genre d’arguties et autres effets de manche plutôt grossiers de cet avocat véreux là (à prendre au sens de « rempli de vermine fasciste ») vont attirer la clémence des juges… Jugez vous-mêmes :

Dans sa plaidoirie – plus proche d’une conférence militante que d’une plaidoirie – Damien Viguier n’a pas mâché ses mots : « Nous sommes en plein délire ! », s’exclame-t-il. « Vous êtes le dernier rempart de la raison. Tout n’est que contre-vérités. Nous n’avons qu’un espoir c’est que vous [la Cour] gardiez la tête sur les épaules. »

Puis, montrant successivement du doigt le banc des journalistes et le public, l’avocat s’épanche. « Les vrais coupables sont là, c’est la presse, avec les associations derrière et certains élus », fulmine-t-il.

Avant de se lancer dans une série d’arguties juridiques tendant à contester la légitimité des parties civiles. Revenant sur le fond, Damien Viguier terminera sa plaidoirie de manière hallucinante. « Franck Sinisi n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! », conclura-t-il rageusement, les yeux droits dans ceux de la présidente. Silence et stupéfaction dans la salle d’audience…

Espérons que cette brillante plaidoirie arrange superbement les affaires de son client,   comme il se doit .;)

Ceci écrit, ne se situe-t-elle pas à l’exacte hauteur des propos hypocrites, d’une lâcheté confondante, de son si médiocre client ?

« On s’est saisi de ces paroles et on est passé à travers moi pour faire s’effondrer le Front national à Fontaine, c’est politique. J’ai servi de fusible ! », explique-t-il.

 » invoquant même un « manque de formation à l’expression orale des élus » pour expliquer ses écarts de langage. »  (ndla : quelle outrecuidance ! La marque des cuistres)

Plaidant l’ignorance, Franck Sinisi s’étonne de l’amalgame fait avec les pratiques des nazis lors de la Seconde guerre mondiale. « Je n’avais pas connaissance de ce qui s’était passé pendant cette période avec les Juifs », déclare l’ancien frontiste.

{…] Suit une maladroite justification qui semble bien peu convaincre la présidente. « Je me suis laissé influencer par la blague d’un humoriste, le Comte de Bouderbala », tente de se justifier Franck Sinisi. Et de citer ladite blague, dans laquelle l’humoriste imite une vieille femme roumaine en pleurs qui lui montre son enfant : « C’est bébé, pas d’argent ! », supplie-t-elle. « Mais vous avez des dents en or, Madame », rétorque l’humoriste.

Mais me voilà déjà sur d’autres pistes à renifler…. Foin de ces délires imbéciles, incultes et immatures. Je vais m’intéresser à présent de plus près à ce Damien Viguier…. Beau spécimen aristocratique de la tribu primaire des Onéchénous.  (Dont mon petit doigt me dit qu’il semble avoir obtenu une mention spéciale de l’ordre des avocats pour s’être spécialisé dans la défense des ordures fascistes…dont des noms bien connus :

.

Capture.PNG
source

.

Une simple petite googlisation suffit en effet à se renseigner sur la fréquentabilité du personnage,  si abondamment cité par Soral et ses petites boiboites (E&R, Kontre-Kultur, etc),  et une bonne partie de la fachosphère.

La suite au prochain épisode.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s