Changement de vitrine #antifa

Capture.PNGChangement de vitrine, changement de décor… Mais le boutiquier reste le même. Ce blog a connu plusieurs appellations, depuis sa création, en novembre 2008, avec ce premier texte maladroit… mais qui disait déjà tout de mes préoccupations, à l’aube d’un monde nouveau : sarkozyste. Pas très réjouissant pour nos libertés fondamentales… D’où ma volonté de sortir de l’ombre, de m’exprimer au grand jour, de m’opposer à l’ordre établi comme il va : mal…

… Ce blog s’est donc nommé tour à tour, au fil de mes considérations personnelles, politiques et militantes, et de mes différents engagements pendant ces 9 dernières années (un bail pour un blogueur, belle longévité, bravo gédécé oui, je m’auto-congratule). , « humeurs de gauche« , les échos de la gauchosphère« , puis dernièrement  » journal contre la peste brune« .

 

Ce titre m’est enfermant. Il est parfois source de  confusion, pour des gens qui n’auraient pas cette culture de ce que furent « les années sombres de notre histoire », et de ce à quoi cela renvoie (les chemises brunes des SA, voir ici).

Aussi ai-je décidé d’en changer, pour l’antépénultième fois, ceci afin de coller au plus près à son contenu. L’occasion d’évoquer d’autres sujets que ceux de la lutte contre les racismes et l’extrême droite, qui me tiennent à cœur en temps que militant antifasciste autonome, impliquant l’ensemble des thèmes de nos luttes, conformément à la définition très personnelle de l’antifascisme que je me suis modelée ici.

Capture

(je m’aperçois que j’ai oublié la place déterminante des religions, en termes de responsabilité fondamentale dans nos oppressions, dominations et exclusions,  dans ce tableau de nos combats).

 je pourrais ajouter à cette liste de nos luttes, formant ensemble cohérent ( bien que parfois antagoniste dans les faits), en termes d’éthique personnelle, l’un de mes derniers chevaux de bataille, injustement ignoré, mais qui me tient tout autant à cœur que mes autres vieux compagnons de route que sont la lutte contre le racisme et les autres discriminations : la grossophobie.

No pasaran.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s