Des #violencespolicieres à #Calais ? « Circulez, ya rien à voir ! » (ben tiens, mon #Collomb…).

Capture.PNG
source

Ce qu’il y a de bien, avec Gérard Collomb, c’est qu’on n’est jamais surpris par son excès d’empathie. On peut toujours compter sur lui pour défendre les actions les plus sales et discutables de son ministère, en défendant bec et ongle jusqu’à l’absurde les ripoux, jusqu’à la négation des droits les plus fondamentaux de l’être humain, sans le moindre scrupule d’aucune sorte. Normal, il est tellement facho-compatible,  si favorable aux thèses d’extrême-droite… S’il y en a encore à se demander pourquoi l’excroissance fasciste du vieux Lyon peut perdurer, ne cherchez pas plus loin : les nazis ne sont pas ses ennemis. (Puisque ces ennemis, c’est nous. )

Dans ces conditions, comment s’étonner de sa réaction face au cri d’alarme accablant de Human Right Watch en juillet (voir lien sous l’illustration en début de billet), qui dénonçait des manquements graves au respect inconditionnel des droits humains, à Calais ? Une attitude de déni dans laquelle il continue de s’enfoncer alors que vient encore de paraître un rapport officiel des inspections générales de l’administration (IGA), de la police nationale (IGPN) et de la gendarmerie nationale (IGGN) qui estime « plausibles » certains abus des forces de sécurité à l’encontre des migrants depuis le démantèlement de la « jungle » de Calais il y a un an.

Capture.PNG
source

Plausibles… On peut toujours compter sur un juge qui est tellement partie prenante dans ce qu’il examine pour n’être pas trop méchant avec ses petits amis… Pourtant, la réalité au quotidien à Calais est beaucoup plus cruelle, et pas seulement pour les migrants, telle que nous l’observons régulièrement, mais aussi pour les forces de l’ordre…

Capture.PNG
source

S’ils sont ainsi entre eux, imaginez comment ils se comportent avec des migrants qui, dans leur imagerie idéologique traditionnelle (n’oublions pas : plus de la moitié d’entre eux votent à l’extrême droite, c’est scientifiquement prouvé) sont des sous-merdes à peine dignes de survivre… Que Collomb défendent à ce point ces ordures ne dit de lui qu’une seule chose : il en est. No pasaran.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s