@Europe1, j’ai honte pour vous : #balancetonporc ? #zemmour ! #feminisme #antifa

Voilà une anecdote en provenance directe du monde de l’information comme il va mal qui vaut son pesant de cacahuètes à jeter aux singes ¹ dont il s’agit. Tout a commencé par un tweet d’agacement de Samuel Laurent, des Décodeurs :

Capture

La suite m’a je l’avoue plutôt fait jubiler, intérieurement :

Capture2

Capture3

je ne reviendrai pas sur le cas Zemmour, m’étant déjà suffisamment exprimé sur le sujet de ce médiocre et nuisible là depuis bien des années. Le facteur de mal vivre ensemble et d’exacerbation de tensions de tou(te)s contre tou(te)s qu’il représente est maintenant bien connu et délimité, avec nombre d’exemples à l’appui. Je ne cesserai de dénoncer sa banalisation comme je le fais tout autant pour l’extrême droite, dont il est un fervent suppôt, et sa parole, des outils au service de la fachosphère. Le cas Bouvet serait plus intéressant à développer, celui-ci étant moins connu du grand public, alors que sa toxicité n’en est pas moins grande, mais plus souterraine, comme la dernière polémique Valls/Mélenchon dont son camp du printemps Républicain est tant partie prenante  l’a déjà amplement démontré à celleux qui ont suivi. Mais il y faut plus de temps et de références, et là n’est pas mon sujet. (Sur cet identitaire là, lire ces billets consacrés, c’est le cas de l’écrire).

Par contre, je me suis plongé dans la référence qu’a donnée Samuel Laurent, provenant de Sylvain Chazot, qui se décrit lui-même sur son compte twitter comme ‘ »Journaliste politique . Sur à 5h47. Bobo. Lyonnais ».

Capture.PNG

.. Cela ne m’ayant pas franchement amusé, compte tenu de ce dont on cause essentiellement sur ce blog, j’ai donc creusé, histoire que l’on ne m’ (nous) accuse pas (comme c’est une habitude facile) d’avoir retiré un extrait du contexte. Tout est audible ici. (à13mn45. On se passera en effet assez volontiers des détails préalables de la vie intime de Zemmour et Naulleau). Ils sont interrogés par Vandel sur le phénomène #balancetonporc, sur twitter, sur lequel on a dit tout et surtout n’importe quoi, puisque la grande majorité des tweets que j’ai vus nous faisaient part que de témoignages factuels, sans livrer de noms, il est important de le préciser pour ceux qui ne sont pas comme moi (nous) familiers de ce réseau (a) social là. Naulleau commence à nous expliquer qu’il estime qu’il y a « une telle complaisance envers le harcèlement sexuel » qu’il est « normal qu’il y ait un retour de balancier ». Mais s’empresse aussitôt de faire savoir qu’il désapprouve le procédé, et sa répugnance envers ce qu’il qualifie de délation. Une perche que Zemmour s’empresse de saisir, non seulement pour prononcer les mots incriminés, Capturemais également pour refuser de considérer que cette libération de la parole des femmes soit nécessaire et salutaire, allant même jusqu’à faire part de son sexisme bien connu en estimant qu’il n’avait pas l’impression que la parole des femmes n’ait jamais été brimée…  Mais se défend toutefois de toute misogyniedé. Le tartuffe dans sa sombre splendeur. Voilà. L’angle obscur d’une personnalité qu’on n’interroge jamais, son racisme (qui lui a valu plusieurs condamnations judiciaires) l’ayant souvent occulté. Et pour couronner le tout, comme si l’ignominie de Zemmour envers des femmes trop souvent harcelées ne suffisait pas, Europe 1 s’est aussitôt empressée d’en faire une bonne publicité bien juteuse pour ses misérables profits :

Capture.PNG

DMVBAllXUAAqbYh.jpg large

Tout est bon dans le cochon. Y compris pour se graisser le lard, les journaleux, alors ? L’occasion de rappeler qu’être antifasciste,  c »est aussi être anti-sexiste, tout comme anti-capitaliste.  J’y travaille donc  à ma manière, par ce billet dont le thème me donne l’opportunité d’épingler quelqu’un de si toxique sur l’ensemble des tableaux de lutte. j’ai écrit.  Et toc. Prends ça dans les dents, na.

Nota bene : tiens ? est donc raccord  avec Zemmour…  (pas le seul, d’ailleurs…). Pourquoi ne suis-je pas étonné ?

DMUkcwoXcAEH5-7

Capture.PNG
source

Capture.PNG

Tous ensemble pour épingler les tartuffes, enfin. A pied à cheval, en voiture, sur les blogs et sur twitter comme dans notre vie quotidienne. Et toc. Voilà. C’est fait.

Et pour celleux qui ne connaissent pas le sujet mais s’empressent de le démontrer par des propos dont il feraient mieux de s’abstenir pour ne pas ajouter de la bêtise à la colère (légitime) des femmes, comme tant et trop de ceux que j’ai vus ces derniers jours, des propositions de lecture  :

Affaire Weinstein. L’addiction au sexe, une excuse bien pratique pour les hommes de pouvoir

Pourquoi il est indécent d’exiger des femmes qui témoignent avec #balancetonporc qu’elles portent plainte

 

¹ A prendre au sens figuré, dans l’acceptation de singer, bêtement, merci. Je ne suis pas anti-spéciste, désolé. (malgré ma sympathie pour cette orientation que je respecte, façonné notamment par les fables de la Fontaine et d’Esope avant lui, ça va m’être difficile de me passer de cette transposition du comportement humain par le biais de la métaphore animalière. Un peu de compréhension, que diable (merdre,  ça va pas : je suis athée, aussi… Grr… ).

Enregistrer

2 commentaires sur “@Europe1, j’ai honte pour vous : #balancetonporc ? #zemmour ! #feminisme #antifa

Ajouter un commentaire

  1. (moralité; entre guillemets) « on tient un cochon ! »
    Il est baptisé !! ..il s’appelle Harvey,

    Ouf !! ..on en tient-un !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :