l’Hitler syrien, icône internationale des bas de plafond #antifa

Capture.PNG
source

On lira avec profit ici, partagé par Courrier International en provenance directe  de L’orient Le Jour,  comment le dictateur syrien, tortionnaire sanguinaire coupable  de crimes contre l’humanité envers ses propres ressortissants ( il est utile de le rappeler pour les relativistes habituels), est devenu avec de plus en plus d’évidence et de visibilité médiatique une icône des bas de plafond  à travers le monde, de Charlottesville à notre fachosphère bien franchouillarde…

Ainsi, si l’on veut rester bêtement cloîtré dans l’hexagone, après avoir appris que la tête de cette ordure de classe internationale qu’est al Assad ornait la table de chevet de l’immonde terroriste nazi qui a tué une militante antifasciste à Charlottesville, on sera bien avisé d’en constater l’emprise également sur notre sol, du FN à LR tendance Mariani ou Valérie Boyer… (avec du crétinisme rochédyste dedans… Voir l’illustration ci-dessus, à l’occasion de leur rencontre du président syrien, qu’ils ont jugé si… sympathique et affable. No comments).

Mais rappelons également, pour cerner l’ampleur du désastre d’un point de vue antifasciste,  que même les mélenchonistes, et le totem de nombre d’entre eux qu’est le site de Berruyer, ne sont pas étrangers à la propagation des fake news de l’ennemi, en Syrie comme ailleurs. On peut d’ailleurs peut-être en trouver l’une des motivations dans cet extrait de l’article déjà cité de Lorient Le Jour :

Le régime, qui se présente comme un fidèle héritier du baassisme et de l’alliance nouée par son père Hafez avec l’Union soviétique, a toujours su séduire les partisans de l’anti-impérialisme, les défenseurs d’une gauche arabe, antisioniste.

Après avoir lu cela, je ne comprends  toujours pas – et cela m’a profondément choqué –  pourquoi  Europe 1 a si bien déroulé le tapis rouge à cet Hitler syrien là… J’ai d’ailleurs été pris par  la même incompréhension, surtout dans un tel lieu de mémoire – qui aurait du être réservé à davantage de pédagogie de l’antifascisme – qu’est le Mémorial de Caen, comment un colloque aux acteurs si favorablement acquis à la cause discutable du dictateur syrien a été évité de toute justesse grâce à une louable mobilisation d’acteurs déterminés… à combattre tout comme moi la bête immonde, quel que soit son visage et son lieu d’apparition. CQFD. No pasaran.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :