Voilà une décision judiciaire qui, une fois n’est pas coutume, me réjouis  :

Le tribunal administratif de Dijon a annulé ce lundi la décision de la ville de Chalon-sur-Saône qui avait supprimé depuis 2015 les menus de substitution au porc dans les cantines scolaires. Le tribunal a estimé dans son jugement (à lire ici) que «cette décision n’avait pas accordé, au sens de la convention internationale relative aux droits de l’enfant, une attention primordiale à l’intérêt des enfants».

Diantre ! La municipalité de Chalon-sur-Saone, en la personne du maire LR Gilles Platret, ne l’aurait donc pas déjà  sérieusement pris en compte,  auparavant ?  Cette décision aurait-elle été prise pour des raisons purement idéologiques ?

Capture.PNG

Cette soi-disant préoccupation laïque dissimulerait-elle une forme de racisme larvé ? Nonnnnn… je n’ose le croire ! (hé ho, on se calme, hein, les bas du front ! Je demande, juste… 😉

Sérieusement, j’espère que cette décision fera jurisprudence. ça leur apprendra, à cette tripotée de réacs moisis du  FNLR… que plus rien ne distingue les uns des autres. Même peste brune.