Banalisation du discours fasciste par @Europe1 ‏ et @E1Hondelatte : ça suffit

Capture.PNG

.

Hondelatte, qui nous avait déjà habitués à bien des dégueulasseries avec ses émissions voyeuristes genre « Faites entrer l’accusé »,  qui surfe depuis des années entre deux polémiques sordides sur les buzz de la presse à scandales, vient encore de frapper fort.

Dès lundi, sur Europe 1, les auditeurs retrouveront Christophe Hondelatte, de 17 heures à 19 heures, dans une toute nouvelle version d’Hondelatte raconte :

« On va faire appel à des gens allant de Pascale Clark (journaliste, ndlr) à Jean Messiha (membre du Front national, ndlr), en passant par Nassira El-Moaddem ou Bruno Roger-Petit (journalistes, ndlr). J’ai créé une bande de sept personnes qui alterneront et interviendront pour dire leurs convictions » (source)

… Quand on sait qui est Jean Messiha, il y a franchement de quoi s’indigner. Un sale type, qui ne perd jamais une occasion d’exprimer son homophobie, son sexisme, et son positionnement suprémaciste blanc, sans la moindre ambiguïté. Et qui, pourtant fort de la prétendue supériorité intellectuelle que lui confère la responsabilité des «Horaces », un club très confidentiel satellite du FN qui réunirait des hauts fonctionnaires et des intellectuels, croit dur comme fer à des légendes urbaines comme celle du Grand Remplacement. Et à qui un journaliste a dû apprendre que lui aussi était l’un de ces immigrés qu’il prétend pourchasser de sa vindicte partisane. Mention « peut mieux faire« …

Voilà qui devrait suffire, dans n’importe quelle démocratie soucieuse  du respect des droits humains et du respect dû à chacun(e), quelle que soit son origine ou son orientation sexuelle, à lui interdire l’antenne à des heures de grande écoute.  Pourtant, loin des discours macronistes d’il y a pourtant si peu de temps où l’on nous bassinait hypocritement avec le trop fameux barrage républicain qui n’a visiblement duré que ce que durent les roses ;), une radio nationale, dans un créneau grand public, choisit de banaliser l’extrême droite et la parole raciste et complotiste par vulgaire intérêt médiatique et pur esprit  mercantile genre »putaclics style ».

De cette banalisation outrancière là des discours de haine, nous ne voulons pas. Et le faisons savoir (merci Bembelly pour le lien).

Capture.PNG

La liberté d’expression des un(e)s  (qui ne la revendiquent, paradoxalement, que pour proférer les pires horreurs) doit impérativement s’arrêter à celle des autres de ne pas être inquiétés en raison de leurs différences. Sous peine de tensions inter-communautaires graves dont je redoute qu’elles n’aillent jusqu’à un climat de  guerre civile. Les mêmes qui harcèlent avec tant de zèle l’association Lallab pour des raisons soi-disant féministes alors qu’ils ne le sont, bizarrement, qu’avec l’Islam, seraient bien inspirés d’êtres aussi virulents et déterminés avec les porteurs de peste brune que sont les cadres du FN. Cette indignation faussement républicaine qui relève d’un vallsisme de bas étage que je  méprise et rejette  pour de très bonnes raisons, dissimule de plus en plus mal la réalité des intentions de ce clan à la moraline grise là… Il en parvient plus guère à faire illusion quant à leur positionnement réel, coupable d’intelligence avec l’ennemi fasciste.

Post-scriptum : j’apprends à l’instant que la direction d’Europe 1 vient de démentir en ces termes  :

Capture.PNG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :