Portrait de Jason Kessler (par qui l’attentat terroriste d’extrême-droite de #Charlottesville est arrivé)

Dans le deuxième billet que j’ai consacré à l’histoire de Charlottesville, je me montrais désireux d’obtenir des informations sur le guignol raciste qui a organisé cette manifestation fasciste criminelle, Jason Kessler. En effet, en googlisant un peu, je n’ai rien trouvé (en français du moins, et sur les premières pages de recherche) sur ses antécédents et caractéristiques personnelles… j’ai donc  lancé un appel sur twitter, en vain. Il aura donc fallu que ce soit un média en général méprisé par les autres journaux eux mêmes (alors qu’ils ont pour la plupart tant failli sur la couverture de Charlottesville…), qui s’y colle pour que j’apprenne un peu quelque chose sur lui. CQFD.

Capture.PNG

Après les violences de Charlottesville ce week-end, l’organisateur du rassemblement d’extrême-droite Jason Kessler a été chassé de sa propre conférence de presse par des contre-manifestants.

C’est escorté par la police sous les cris de ses adversaires que Jason Kessler a quitté en panique sa propre conférence de presse. Dimanche, l’homme à l’origine de la manifestation d’extrême-droite «Unite the Right» souhaitait s’exprimer devant les médias lorsqu’il a été violemment pris à partie par ses adversaires qui lui ont notamment hurlé qu’il devrait avoir honte de lui et qu’il était un «meurtrier».

Dans cet article, on apprend (outre qu’il a été massivement conspué et chassé de sa conférence de presse hier, ce qui fait toujours plaisir)  que le neuneu en question (pardon, le misosophiste, pour reprendre la terminologie des antifas de là-bas) nie bien sûr toute responsabilité quant à l’attentat perpétré par l’un des siens. Pire, il rejette – comme nous sommes étonnés – la faute sur les antifas eux-mêmes.   (Il est vrai que c’était l’un des nôtres qui conduisaient la Dodge, tiens… 😂 )

Plus essentiel, et c’est pourquoi je le consigne, sans en changer une virgule, tant l’information en français sur ce sale type est bien pauvre,  on apprend aussi que c’est une figure bien connue aux States qui se présente comme « journaliste indépendant ». Extraits :

Capture.PNG

.CaptureCapture 2

Voilà de bonnes bases pour appréhender l’univers mental de cet ignoble individu qui a (au moins) une mort sur la conscience. je vais aller fureter sur son blog, rien que pour voir de quelle merde il est fait. Et s’il y a quelque chose à en tirer, comme dab, je vous tiens au jus. A plus.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s