All @GerardCollomb Are Bastards #migrants

moi je dis bravo à Gérard Collomb, dont les convictions humanistes bien connues ne faisaient plus aucun doute… (ici, Mister Gédécé, bien préciser en soulignant au stabylo qu’il s’agit d’ironie noire, pour les adeptes du premier degré qui pullulent dans les écuries partisanes dont je ne suis pas). Grâce à ce beau projet, qui n’est pas du tout, mais alors pas du tout le nôtre, la fRance va entrer à tout jamais, après sa réputation à mon sens usurpée de patrie des droits de l’homme, dans les annales de la dégueulasserie putassière :

DGiarmXXsAAqQJZ.jpg large.jpg
source

… on est prié de ne point ergoter compte tenu de l’importance du sujet sur le fait qu’il ne s’agirait que d’une maladresse journalistique ou d’une mauvaise transcription des propos du ministre. On le connait, lui et son beau projet : il n’en demeure pas moins infâme, et son fonds, contraire à nos convictions. Trier les êtres humains, comme des objets, des veaux  qu’on emmènerait à l’abattoir, ou des déchets sur un tapis roulant vers leur destruction n’en demeure pas moins pour le défenseur des droits humains que je suis d’une insupportable bassesse d’âme.  Trier dans la misère ? Distinguer la nature du malheur ?  Projet indigne d’une société dite civilisée. Et pour seul pauvre argument, celui qui consiste à faire savoir qu’il y aurait de plus en plus de français qui rejettent cette immigration, et que cela risquerait  de compromettre jusqu’au droit d’asile.

« Les enquêtes d’opinion montrent une réticence de plus en plus grande » des Français eu égard à l’accueil de migrants, a-t-il averti. « Si l’on ne fait pas la distinction entre le droit d’asile et les autres motifs de migration, ce sera le droit d’asile qui sera remis en cause. »

Forcément, avec de pareils ambassadeurs,  l’humanisme n’est pas prêt d’être sauvé…. Ç’aurait pourtant été l’honneur d’un ministre qui en a (de l’envergure, des convictions) que de ne pas céder aux plus bas instincts populaires, mais au contraire de l’élever, ce peuple de France qui en a tant besoin… Surtout compte-tenu du contexte !  Mais il est hélas visible par tous (d’où le désintérêt d’une majorité des français pour le système électoraliste comme il va, c’est à dire mal) que notre classe politique, au lieu d’élever le débat, ne fait que l’abaisser. Visiblement on ne peut guère compter sur ce genre d’individus, d’une médiocrité idéologique et morale que je méprise, et donc on connait la proximité idéologique avec le FN (il est si peu suspect d’antifascisme… Sa ville en est un triste exemple) , pour relever le niveau, et reprendre la main sur le discours de l’extrême-droite, qu’il reprend donc à son compte en se montrant aussi sensible à leurs propres arguments…  Quelle différence désormais entre l’extrême-droite et le discours de Collomb ? je demande, juste. Car plus le temps passe, et plus son action dans ce gouvernement ne fait que confirmer ce que nous étions si peu à crier, alors que la meute des suivistes, soi-disant joyeux défenseurs de la démocratie, rempart de gentils castors contre le FN,  nous agonisait d’injures, nous reprochant de faire le jeu du FN lorsque nous scandions dans nos manifs…

#NiLePenNiMacron !

La suite de l’histoire nous donne hélas tristement raison.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s