Décidément, ces derniers jours, l’antiraciste que je suis ne peut que se féliciter de trouver dans son fil d’infos tant de petits bonheurs quotidiens. Je ne boude pas mon plaisir : après avoir appris la condamnation jeudi de l’ordure fasciste Le Lay (nous sommes nombreux à nous montrer plus qu’ impatients qu’il purge enfin sa peine…),  et hier encore que le KKK avait été ridiculisé en Virginie, voilà que j’apprends qu’ Umberto Bossi, le fondateur de la Ligue du Nord, ce parti italien raciste et xénophobe,  a été condamné à deux ans de prison pour avoir utilisé  des fonds publics versés à son parti à des fins personnelles.

Capture.PNG

Son fils,  Renzo Bossi, a  également été condamné pour ce qui le concerne  à un an et six mois de prison. Hé oui,  force est de le constater, les bas de plafond ne sont pas seulement racistes et xénophobes. Ce sont aussi de véritables malfrats qui prennent souvent quelques libertés avec la morale et l’honnêteté, c’est le moins qu’on puisse écrire. Encore une preuve… Au(x) suivant(s).

(Manquerait plus que leurs homologues aussi bas du front de la ligue du midi, du FN, de leurs amis du Gud et autres identitarés soient également condamnés pour leurs nombreuses exactions, et mon bonheur serait complet).