#ClémentMéric, à jamais dans nos cœurs

Capture.PNGAprès 3 jours d’absence ici, je découvre une actualité particulièrement chargée sur le front de l’antifascisme. De quoi me donner du boulot pour plusieurs jours. Pas de panique, commençons dans l’ordre chronologique de ces actus antifas.

Pour l’ensemble des militants antifascistes de France, ce début du mois de juin est bien entendu marqué par la commémoration de la mort de notre camarade, Clément Méric, tué par un membre des JNR, Esteban Morillo, le 5 juin 2013, dans le quartier Saint Lazare, à Paris.   4 ans après les faits, la procédure judiciaire est toujours en cours. L’assassin et 3 autres complices, dont Samuel Dufour, plus particulièrement visé, ont été renvoyés aux assises en mars 2017,  jugés pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, en réunion et avec usage ou menace d’une arme« , ce qui constitue des circonstances aggravantes. Bien entendu, je suis l’affaire et vous en rendrez compte le moment venu. En attendant,  ce samedi 3 juin, une commémoration organisée par le Comité pour Clément a eu lieu à Paris, Place de la République, dès 13 heures, dont voici le programme.

flyer-clem-2017-verso-web.jpg

La Horde a réalisé cette vidéo sur la manifestation :

 

Cet événement a eu lieu dans le calme, sans heurts (conformément à la volonté exprimée par les organisateurs), réunissant plusieurs centaines de personnes (500 selon la Police).

D’autres actions de commémoration de la mort de notre camarade ont également eu lieu un peu partout en France et à l’étranger, comme par exemple ici, en Allemagne, à Leipzig.

J’en profite pour signaler à qui en voudra qu’il serait franchement temps d’en terminer avec cette confusion habituelle,  qui m’excède, de certains journalistes comme de certains rédacteurs peu suspects d’antifascisme (c’est le moins qu’on puisse écrire…) de certaines pages wikipédia, dont il  conviendrait franchement de nous emparer.  je veux parler de l’amalgame détestable et honteux concernant la qualification de skinheads de militants néo-nazis et d’extrême-droite radicale impliqués dans la mort de Clément Méric. Tous les skins ne sont en effet pas des fachos, mais pour beaucoup, des antifas, des anti-racistes ou des non-racistes comme vient le rappeler fort à propos cet article des Inrocks. Les néo-nazis dont il s’agit, et leurs cousins, sont des boneheads. De l’importance d’appeler un chat un chat, et les fachos, ce qu’ils sont.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :