Festival afro-féministe : le #FN demande, @Anne_Hidalgo et @_LICRA_ obtempèrent… 😱 #antifa

Capture.PNGje ne vois personnellement aucun inconvénient (bien au contraire, beaucoup d’avantages)  à ce qu’une réunion non mixte soit organisée par des femmes/ militantes féministes afin de discuter librement, loin de toute considération ou interruption masculine, non destinataires directs que nous sommes des différents aspects de la domination machiste/sexiste. Aussi, de la même manière exactement, je ne vois pas pourquoi je verrais d’un mauvais œil le fait que des victimes de racisme se réunissent pour discuter tout aussi librement, hors de toute pression et de risque de court-circuitage de la part de blancs qui ne risquent aucunement d’être victimes de racisme quant à eux, très majoritairement j’entends. (Le « racisme anti-blancs », cette invention d’extrême droite, reprise si imprudemment par certaines officines dites anti-racistes, me fait bien « marrer », tant il n’a franchement rien d’un processus majoritaire, contrairement au racisme réel). Pourtant, une clique de fachos s’est soudainement préoccupée de droits humains, comme ce n’est franchement pas leur habitude d’ordinaire, eux plus volontiers moralement aveugles sur le sujet quand il s’agit de certaines communautés promises à leur haine viscérale, et parfois meurtrière, comme vendredi à Portland. Ils se sont frénétiquement et haineusement agités dernièrement à l’occasion de la tenue d’un Festival afroféministe européen NYANSAPO,  organisé par le collectif Mwasi. Ce qui les a mis en rogne ? Le fait de voir sur le programme des espaces de discussion réservés aux non blancs. Se sentiraient-ils exclus d’une possibilité de co-construction d’actions visant à lutter contre le racisme et les discriminations sexistes ? Et donc, avaient-ils sincèrement l’intention de s’y rendre ? Arrêtons là l’hypocrisie, la preuve par l’absurde étant faite de leur malveillance. J’ai assisté en direct, sur twitter puis sur discord, à la montée de cette polémique. On y retrouve le gratin des sites de la fachosphère comme le collectif Mwasi en a déjà fait la démonstration..

DAwo1GQXgAATqhL.jpg

DAwuYATXgAAtKwH.jpgCapture.PNGCapture.PNGCapture.PNG

Aussi, quand on sait de quel coin sombre provient cette polémique détestable,  me semble-t-il regrettable qu’une certaine »gauche » totalement déconnectée des réalités actuelles du combat anti-raciste dont elle a déserté si visiblement (parole de militant) le terrain, soit en train de sucer à tel point  la roue de ces hordes de haineux. On attendait mieux notamment de la part de gens qui se disent socialistes, comme Anne Hidalgo, ou « antiracistes », comme la Licra, que de joindre les actes à la parole de ces fachos patentés pré-cités.

Capture.PNG

Aussitôt, la fachosphère exulte… (Sautarel est l’animateur du site FDesouche)

Capture.PNG

J’ai honte pour eux. Je suis en effet bien placé pour  constater qu’on n’a guère vu les mêmes s’indigner de l’existence d’un lieu comme la Citadelle, à Lille (encore une ville « socialiste »… ) où le responsable peut tenir tranquillement et en public des propos prônant la supériorité de la race blanche sans être nullement inquiété. De même, on n’a pas beaucoup vu le maire de Lyon et actuel ministre de l’intérieur se préoccuper des  verrues  fascistes qui défigurent sa ville.

Le deux poids, deux mesures, ça finit un peu trop par se voir. Faut que ça cesse.

Post-scriptum : cet article de Libé  détaille le contenu de cette polémique et explique pourquoi la décision de la maire de Paris de saisir le préfet de police de Paris pour tenter de faire interdire cette manifestation est totalement ridicule dans la mesure où les espaces de discussion non-mixtes se déroulent dans des lieux privés où elle n’a pas de pouvoir de décision. CQFD.

Réactualisation :

au 29.05.2017 : je n’en reviens pas de tant de mensonges colportés à ce sujet par les médias qui titrent complaisamment, dans la lignée de l’extrême droite, au « festival interdit aux blancs », ce qui est factuellement faux.  Et quand je vois s’allonger, avec de telles pointures de la défense des droits humains, la liste des glorieux soutiens à la maire de Paris, comment dire… non rien. La démonstration est faite. Cette « gauche » là n’est pas la mienne.

Capture.PNG

Enregistrer

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s