Clique identitaire en taule pour violences en réunion

Capture.PNG
source : La Horde

Tel que vous me voyez à travers ces mots, je savoure ma joie :

Capture.PNG

Les faits :  l’installation d’un local géré par le Bloc identitaire (fermé depuis) passe mal à Toulouse. La nuit des faits, une rixe avait dégénéré. Un étudiant chilien avait été frappé, puis hospitalisé dans un état critique. Plusieurs années après, Andres P. garde encore des séquelles de cet accident. (source)

Une fois de plus, alors qu’on ne cesse de désigner à la vindicte populaire la violence d’ antifas fantasmés, violents et casseurs, c’est encore l’une de ces racailles d’extrême-droite qui défie la chronique judiciaire. Et des comme ça, j’en dénombre chaque semaine. CQFD.

Capture.PNG
source

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s