des nazis de l’ #adsav… gardiens de prison à #Nantes

j’apprends grâce à ce blog, dont le ou les auteurs semblent avoir réalisé un vrai travail de recherche comme j’aime à le relayer ici, que deux gardiens de prison du secteur de Nantes ont été suspendus , entre autres méfaits et violences ordinaires chez eux, pour avoir fait des saluts nazis dans le tram de cette ville. Ils ont été sanctionnés d’une peine de cinq mois de prison… avec sursis. Heureusement pour eux. Se retrouver avec leurs détenus aurait été pour le moins cocasse.

Les faits étaient survenus tard dans la nuit du 27 septembre 2014 après une journée de manifestation pour la réunification de la Bretagne : 4 militants d’extrême droite alcoolisés avaient chanté à la gloire de l’armée allemande nazie, avant de faire des saluts nazis et de proférer des insultes racistes à l’encontre des agents de la Tan, pour finir en bousculade en sortant de la rame du tram.

Le 14 octobre 2014, deux de ces militants d’extrême droite avaient été condamnés devant le Tribunal correctionnel à 400 € d’amende pour « violences sur agents », et les deux autres à 5 mois de prison avec sursis pour « incitation à la haine raciale ».

Le site Seizh nous indiquait déjà en 2015 que l’un des deux protagonistes n’est autre que Jean-Charles Troudet, qui s’est présenté à diverses reprises comme secrétaire du groupuscule néo-nazi Adsav. Il a par exemple été l’un des co-organisateurs d’une manifestation mouvementée à Brest au mois d’octobre 2015.

CaptureMais JC Troudet a surtout participé à la manifestation anti-migrants du 14 novembre à Pontivy. Lors de cette manifestation qui a eu lieu le lendemain des attentats de Paris — dont on peut d’ailleurs se demander pourquoi elle avait été tolérée alors que l’état d’urgence venait d’être décrété… — des violences avaient eu lieu et plusieurs personnes avaient été blessées, l’un notamment parce qu’il est d’origine antillaise.

.. j’avais en effet  rendu compte des exactions de ces bas de plafond à Pontivy  ici. Des brutes épaisses s’en étaient prises à 6 contre un, tabassant un homme au sol à la seule raison de son apparence. Et je me posais alors la même question que l’auteur de ce billet sur Bretagne-Info :

Capture.PNG

… On apprend aussi grâce à Bretagne-Info  que le frère de Jean-Charles, Nicolas Troudet, est également un militant de la même cause détestable, et qu’il est gérant ded la SARL NITRO, qui n’est autre que l’entreprise de gestion du restaurant « Au rendez-vous des pêcheurs » situé à Pont-Augan à Baud (56150).  Dans ce cadre bucolique se tiennent régulièrement des réunions d’extrême droite avec, « par exemple, la venue l’année dernière de Carl Lang du Parti de la France et de Nicolas Bay du Front National ! ».

« leur présence dans les manifestations pour l’unité de la Bretagne sous ce nom ou celui de leurs nombreux cache-sexes Jeune Bretagne, Bloc Identitaire, et plus récemment Yaouankiz Breizh ou Stourm (qui regroupe des militants du GUD Bretagne et de l’Action Française) est à combattre et à rejeter au même titre que celle du Front National. « 

On voit donc bien qu’en Bretagne comme ailleurs, les frontières entre les différents groupuscules d’extrême droite sont extrêmement poreuses. Même sac à merde, même traitement. Archivés. Tous.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s