#9mai : fête du pauvre petit nazillon qui ne savait pas voler…

Aujourd’hui, 9 mai,  à toute fin d’édification des masses laborieuses qui s’intéressent à l’histoire du fascisme contemporain, nous fêtons l’anniversaire de la mort d’un militant de l’Action française, Sébastien Deyzieu, mort le 9 mai 1994, qui tentait un vol en chute libre entre le 4ème et le 5ème étage d’un immeuble situé 4, rue des Chartreux, dans le 6ème arrondissement de Paris.

Capture.PNG

Comme ces mêmes vermines racistes particulièrement ordurières et ultra-violentes ne se privent jamais de se moquer de la mort de Clément, voire même de me proposer assez régulièrement de le rejoindre, je ne vois pas pourquoi je me priverais…

D’autant plus que l’une de leurs meutes de bas  de plafond,  ivres de violence et de haine, n’a nullement  hésité à attaquer les nôtres, pourtant tout à fait pacifiques quant à eux,  le 7 mai en plein centre ville de Strasbourg à coups de mortier (voir ici) sans que cela n’émeuve grand monde dans l’hypocrisie ambiante…

Œil pour œil, dent pour dent. Ni oubli ni pardon.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s