le « gaullisme » est un naufrage. L’exemple de MF Garaud #FN

Quand j’observe ceux qui s’en revendiquent, de ce gaullisme dont ils ont tous plein la bouche sans que l’on sache vraiment ce que cela peut réellement signifier, précisément, aujourd’hui, de Dupont-Aignan à Philippot pour seuls exemples patents (et répugnants à mes yeux), voilà bien là une référence historique qui ne nous conduit pas franchement  vers le meilleur… Et même plutôt  vers le pire, comme en témoigne la décision assez condamnable d’une autre figure historique du gaullisme, et pas des moindres :

Capture
source
Capture.PNG
source

… Et pendant ce temps là, quand je dis publiquement et calmement que je refuse de choisir entre la peste et le choléra, et que je suis antiraciste ET anticapitaliste, voilà ce que l’on me répond en ces temps hystérisés

Capture attaque abstentionniste.
Que répondre qui ne soit vain, devant tant d’emprise de l’émotion sur la raison ? Regretter toutefois qu’actuellement, on préfère visiblement s’en prendre davantage à ceux qui refusent de voter Le Pen, mais aussi Macron, plutôt qu’à ceux qui épousent si volontiers la cause du fascisme. Certains, à gauche, se trompent visiblement d’ennemis.  Instrumentalisés par qui ? Je vous invite d’ailleurs à faire un tour ici, pour prendre un peu plus de hauteur, histoire de ré-équilibrer les forces en présence, et la prise en compte des intérêts populaires. Tous.

Post-scriptum : en fin de soirée, j’apprends que Dupont-Aignant (DLF) rejoint lui aussi le FN. je ne suis pas franchement étonné, vu ses déclarations où il dit croire au mythe du grand remplacement.

Capture

Enregistrer