racaille fasciste dans la police : ça suffit. #antifa

Gaspard Glanz. Alexis Kraland. Jacob Krist. Et maintenant, Nnoman Cadoret. Tous des journalistes indépendants. Tous l’objet de violences policières inadmissibles. je sens qu’il va falloir arrêter de nous prendre pour des cons, les racailles fascistes infiltrées dans la police,  pour donner libre cours à vos plus bas instincts. Car à force, ça finit par se voir, terriblement.  Ivres de la toute puissance que vous confère votre fonction, et dopés sans aucun doute par les résultats du premier tour qui voit revenir en force cette bête immonde qui ne vous répugne nullement,  vous vous êtes sentis autorisés hier soir à Bastille à frapper à tout va.

Capture.PNG

je suis le travail de Nnoman depuis un bout de temps déjà. Un photographe du collectif OEIl. Quelqu’un que je respecte éminemment, engagé au plus profond des luttes sociales, comme pendant les manifs contre la loi TRAVAILLE ! et ses multiples violences policières, que les flics n’aiment guère voir filmées, malgré la loi, sensée protéger la liberté d’informer, dernier rempart contre les atteintes anti-démocratiques de plus en plus nombreuses, et visibles grâce à des gens comme lui,  dans notre pays.

Capture.. Les exemples de violences policières envers les journalistes, et encore plus envers les indépendants, encore plus vulnérables, ne cessent de se multiplier. Et quand ils veulent être au plus près de cette réalité sociale là,  comme au hasard dans les quartiers populaires, ils en sont les premières victimes. Tous les témoignages concordent. Comment s’en étonner, quand on sait à quel point notre police est minée de l’intérieure par des forces politiques anti-démocratiques, aux idées racistes, xénophobes, racistes, dont certains de la pire espèce comme des suprémacistes blancs (donc des nazis) qui ont trouvé là un terrain de jeu facile… et que leurs collègues protègent par leur honteuse omerta ? Hier, nous avons encore monté d’un cran, donc. Après l’incompréhensible épisode d’Hénin-Beaumont, qui a vu un photographe plaqué au sol par des gens en civil, puis arrêté par la police en une étrange duplicité avec le DPS du FN, présent jusque dans la salle de vote, ce qui n’interroge visiblement personne, voilà que l’ami Nnoman s’est fait tabasser avec son appareil par une bande de racailles (il n’y a pas d’autres mots, compte-tenu des actes) de policiers en civils venus là pour casser du gauchiste, du journaliste, du photographe. Surtout, pas de témoins, cela semble être la devise de nos valeureuses forces de l’ordre « républicaines »… Voici son témoignage, à chaud, visiblement troublé, et indigné. Il y a de quoi :

Capture.PNG

.. On ne saurait laisser cela, dans un état dit  » de droit », demeurer impuni. nNoman n’a pas la chance quant à lui de bénéficier d’une structure forte qui lui permette de payer des avocats renommés, qui tiennent la route.  Nous proposons donc d’alerter le défenseur des droits, par le biais d’un collectif à constituer, ou d’une assoce de défense des droits humains à définir, ce qui rendra l’action plus forte, et médiatisée. On attend donc de voir émerger la concrétisation de votre solidarité, de votre engagement en ce sens. Car demain sera pire, nous le savons  tous déjà, et nous y préparons. Aussi, ne pas laisser ceux qui prennent des risques pour défendre la liberté d’informer, seuls, au front, face à ces voyous. Qu’ils soient dans la police ou pas, je répète : des racailles. Et parce que je suis antifasciste, je les traquerai jusque dans les chiottes, y compris dans la police, qui devrait se montrer quelque peu plus exemplaire. Et les journalistes main-stream, un plus solidaires, eux qui se targuent tant de la tarte à la crème d’un prétendu front républicain contre le FN, alors que ses idées détestables et nuisibles sont   déjà dans notre police… L’hypocrisie est totale, qui refuse de voir la réalité.

Capture.PNG

No justice, no peace.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s