Françoise Hostalier, une ex-ministre de Juppé dans les poubelles de l’Histoire

Capture.PNG

Présidente fondatrice de l’association Action Droits de l’Homme (ADH), et membre de l’ONG Mères pour la paix (MPP), la députée originaire de l’Oise est devenue spécialiste de l’Afghanistan. Membre de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées, elle a été nommée par Nicolas Sarkozy en 2011 pour faire le bilan de l’action de la France en Afghanistan.

Ex-ministre du gouvernement Juppé sous Chirac. Elle fut son éphémère Secrétaire d’État à l’Enseignement scolaire Également conseillère régionale du Nord Pas de Calais ( 2004 – 2010) et députée du Nord élue dans la 11ème puis la 15ème circonscription ( 2007- 2012). (source)

Tellement prévisible, ce genre de choses. Tant d’éléments de langage, et de personnalités politiques étaient communes au FN et à LR…

Que la honte s’abatte sur toi et sur toute ta famille. Comment peut-on avoir prétendu défendre les droits humains un jour, et voter le lendemain pour un parti raciste et xénophobe, islamophobe, dont de nombreux cadres sont antisémites  ? Incompatible. Non négociable ni discutable. Next.