Pourquoi je crache sur votre front « républicain »

1.PNGje suis sidéré, outragé, révolté, indigné, et bien pire encore.  Non pas du résultat de ce premier tour, tellement prévisible, auquel les médias et les intérêts qu’ils servent nous avaient si clairement préparés. Mais de voir tous ces trous du cul, ces gosses de riches au cerveau totalement ubérisé et ces bourgeois corrompus jusqu’à la moelle prétendre faire barrage,   en un si soudain grand élan moral,   au FN.  Voilà qui est absolument risible, quand on sait qui sont ces derniers, et quelle est leur « œuvre » réelle (au noir, assurément). Une totale hypocrisie qu’il m’ est impossible de  digérer, et qui m’oblige à frapper rageusement mon clavier. Mais que ne les a-t-on vus, les mêmes, lutter pied à pied et front contre front, face aux nervis de ce parti raciste, antisémite et xénophobe ? Recevoir des insultes, être harcelé, voir menacé de mort par ces racistes décérébrés ? Pourquoi étaient ils si tragiquement figurants, ces abonnés absents, quand il s’agissait pendant toutes ces années  de réagir avec fermeté dans la bataille idéologique qu’il s’agissait de mener, comme par exemple devant toutes ces Unes islamophobes, racistes et anti-roms des mêmes journaux qui aujourd’hui encensent  le petit caporal de la finance ?

Capture5.PNG Et comment ose-t-on, comme à l’instant la fage, l’UEJF et Sos racisme, se revendiquer d’un prétendu « front républicain », comble du crétinisme, de l’inculture politique  et de l’hypocrisie la plus ignoble, qui ne résiste pas une seule seconde à l’analyse ? Quel est le réel pouvoir  d’opposition,  en effet,  aux idées du FN  d’un tel rempart si pathétique qu’il voit se mêler des traîtres de la cause sociale que sont les transfuges du PS vers Macron (ces fauxcialistes que je conspue depuis la gauche caviar il y a trente ans jusqu’à la droite complexée de la hollandie d’aujourd’hui), les maigres troupes de Bayrou, ce toujours bourgeois cossu, et enfin, et surtout, comble de l’ironie, virant à la tragi-comédie, la droite la plus dure et sans scrupules d’aucune sorte comme l’histoire l’a si clairement démontré de Fillon et Estrosi. Ceux-là mêmes qui ont eu des mots si durs pour les plus démunis, et qui ont emprunté si visiblement à l’ennemi raciste son vocabulaire ? On connait pourtant l’entourage extrêmement droitier du candidat de LR, et la manière dont il a tenté de racoler l’électorat frontiste, en utilisant les mêmes ressorts que le parti d’extrême droite. La peste brune a rejoint l’armée mexicaine de Macron, dont on cherchera en vain la cohérence politique (de Hamon à Estrosi, ça donne une certaine idée du beau bordel que ce sera) , et des blancs becs sans mémoire ni recul voudraient culpabiliser ceux qui refusent de choisir entre la peste fasciste et le choléra libéral carnassier, en se parant de fausses vertus morales contre le FN  ? Ces jeunes qui n’ont pas connu la grave désillusion de 2002, et du blanc sein donné à Chirac pour de semblables raisons, avec le résultat que l’on connait  ? De qui se moque-t-on ?

Capture1.PNG

Il convient de ne pas être amnésiques, d’être imprégnés d’histoire, et d’un minimum de hauteur de vue. Nous savons bien quels sont les ressorts du vote FN. Or, pour agir contre les racines du mal, nous sommes privés  d’une véritable politique sociale pour les plus démunis dans notre pays depuis deux mandats au moins, et tout ce que l’on trouve à répondre à la France qui souffre,  à cette pauvreté qui augmente comme jamais, à nos 9 millions de pauvres, c’est quelqun dont le programme est si complaisant avec les puissances d’argent et si dur pour les plus fragiles, les précaires, les sans voix  ?

Capture2.PNG

Quelqu’un qui n’a aucun programme social, autre que si exclusivement économique, en quoi constitue-il une alternative à ce que l’on a connu jusqu’à présent, lui qui en est un si terrible prolongement ?  Quelqu’un dont on connait tout le mépris pour les plus humbles, qui n’a cessé de leur cracher à la figure tout son mépris social, de classe ? Quelqu’un dont nous avons si majoritairement conspué les thèses libérales prédatrices, si destructrices d’emplois,  à l’occasion de la loi travail ? Quelqu’un qui se présente aujourd’hui comme vierge alors qu’il a un bilan qu’il n’assume pas, dont un CICE qui a coûté si cher au contribuable pour de si maigres résultats, si ce n’est pour les plus riches qui s’en sont si bien repu ? Nous voyons tous trop bien quels intérêts il sert, et ce ne sont pas les nôtres. Parce ce que je suis antifasciste, je suis à la fois anti-raciste ET anti-capitaliste. Une cohérence politique que certains feraient bien de considérer, dans leur petit confort bourgeois, à l’abri du besoin…

Capture.PNG

….

C-IEpkgXYAI5wVD.jpg

10 commentaires

  1. pit1 mais pourquoi mes coms sont zappés à chaque fois ??? je disais donc, entre la peste et le choléra, la cause et la conséquence, je choisis l’abstention puisque le vote blanc n’est pas reconnu. Et le premier hamoniste qui vient me donner une leçon, je l’explose (oui, ce n’est pas l’ennemi mais l’allié objectif. Non. plus jamais. ça suffit.

Les commentaires sont fermés.