Quand CRS=SS prend tout son sens avec le #FN

Capture
source

#PesteBrune dans la Police…  (suite) On a beau savoir que cela existe, notamment depuis un certain sondage, les estimant à 52% toutes forces de l’ordre confondues (l’individu interrogé dans l’article en voit bien plus encore) , voyant écrit cela (et ce n’est qu’un simple exemple),  je ne me sens pas très rassuré. Pourtant, je n’ai rien à me reprocher. Mon casier judiciaire est vierge, et je n’ai jamais commis aucun délit, si ce n’est de petits excès de vitesse, autrefois, quand j’étais au bord du burn-out, avant d’être licencié. Aussi, je tremble à l’idée de confier ma propre sécurité, comme celle de mes enfants, et de tous ceux qui me sont chers,  à des gens pareils, avec des idées aussi extrémistes.  Car je sais pour le constater régulièrement sur les réseaux sociaux, à quels point les militants FN lambda sont racistes, sexistes, xénophobes, homo et transphobes. Combien ils sont violents. Et combien leur sens moral est particulièrement atrophié. Ainsi, voir ici comment ils  s’infiltrent partout, n’hésitant pas à  faire fuiter des documents professionnels pour aider des élus Fn à mieux anticiper, voir échapper à la justice…  Savoir combien tant d’entre eux sont franchement dégueulasses quand ils se lâchent, se croyant à l’abri des regards….Nous en avons encore eu un exemple récemment, au sein des forces de l’ordre mêmes avec le traitement qui a été réservé à un journaliste, Gaspard Glanz de Taranis News, victime de menaces de mort explicites d’agents des forces de l’ordre tellement dans la toute puissance qu’ils ne se cachaient même pas pour exprimer ceci :

Capture.PNG

Je ne suis pas rassuré non plus, quand je relève au quotidien les innombrables violences policières, et que je regarde leurs suites judiciaires. Leurs auteurs ne sont que très rarement inquiétés, et lorsqu’ils le sont, la justice les condamne un peu trop systématiquement à du sursis, même quand les faits qui leurs sont reprochés sont particulièrement graves et odieux. Et je me demande franchement comment l’on peut, alors que l’on n’a rien d’un délinquant,  contrairement d’ailleurs  à beaucoup de ceux  qui fréquentent ce parti, et que j’épingle si souvent  ici, confier sa vie à de pareils individus. Le principe de non-discrimination me semble en effet ici clairement sujet à caution morale, et hautement discutable. Qui nous protègera de la police, sensée nous protéger ? La question, à l’approche du pouvoir par des gens de moins en moins regardants sur le chapitre des droits humains, est sérieusement en train de se poser, aujourd’hui plus que jamais. Ce n’est pas pour moi, que j’ai peur, et que j’aimerais agir, mais aussi, et surtout, pour les plus vulnérables d’entre nous, qui n’ont pas nos ressources, ni notre couleur de peau, ni notre entraînement physique et mental. Il ne fera pas bon, demain encore moins qu’aujourd’hui, tomber dans les mains de ces gens là si l’ on a la malchance d’être gauchiste, ou arabe,  ou musulman, femme ou homme de couleur, homosexuel, lesbienne, trans,  asiatique, etc etc etc. C’est pour eux, surtout, que j’écris ce billet d’humeur. Pour que le passé ne se reproduise pas trop vite, trop fort, trop loin, au cœur même de nos vies. Et ce n’est pas la manière dont tous ces candidats médiocres abordent ou plutôt nient ce problème important qui est faite pour me rassurer…

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s