#controlesaufacies : le racisme d’état existe. Et doit cesser.

Il n’y aurait pas de racisme d’état ? Si. Sans sombrer dans la paranoïa antisémite aux effets plutôt ignobles du PIR ¹ tant que les contrôles au faciès existeront, et que l’état français s’opposera si visiblement, jusqu’à s’opposer à sa condamnation précédemment (en introduisant un honteux recours qui m’est encore resté en travers de la gorge), on pourra et devra le dire, l’écrire, s’en indigner, haut et fort. D’ailleurs, l’état français a été définitivement condamné pour cette pratique honteuse, qui ne fait que nourrir le ressentiment dans notre population. Il faut que ça cesse. Dernier événement en date, ceci :

Capture
source

J’attends les résultats de cette action, et comme dab, je vous tiens au courant ici.

 

¹ tellement Pir, il est utile de le rappeler, qu‘ils n’hésitent nullement à rentrer en force dans des réunions pacifiques pour agresser physiquement des camarades. Méthodes de fachos pur jus.

Advertisements