A #Bordeaux, Bordel, le Pavé est Brûlant… dans la soupe du #FN et ses nazidentitaires !

PBviolet2-001-300x266.jpg(cette fois, les journalistes ne pourront plus parler de dérapage, ou d’éléments isolés, puisque de toute évidence, à la lecture de ce très bon dossier étayé du Pavé brûlant,  il s’agit bien d’une véritable collusion entre le FN, le FNJ33, les identitaires, et des suprémacistes blancs, antisémites, nazis au sens le plus strict du terme)

images4A l’occasion de la manif d’hier contre la venue de MLP à Bordeaux, je vous ai parlé du collectif Le Pavé brûlant, parmi les structures organisatrices de cet événement qui a rencontré un vif succès, puisque les manifestants étaient plus nombreux que les fachos dans la salle du parc des expos, comme expliqué hier.  Le moment est donc venu d’évoquer à présent leur excellent travail d’information à propos de la pègre fasciste locale, qui mêle des militants FN, des gens du FNJ, des identitaires et des néo-nazis autour d’un bar associatif, « le Menhir », au départ impliqué officiellement dans les activités du FN Gironde, puis engagé à partir de novembre 2016 dans l’animation d’une structure prétendument indépendante, « la taverne du joyeux sanglier ».  

or cette structure, nous allons le montrer, est animée par des militant.e.s d’ultra-droite, militant.e.s que nous retrouvons d’ailleurs sur de nombreuses photos officielles du Front National de la Jeunesse (FNJ) de la Gironde.

Au fil de nos recherches, un personnage-clef de cette affaire s’est dégagé, celui de Thomas Bégué, promu en février 2016 secrétaire départemental adjoint chargé de l’action militante au FNJ de la Gironde, soit le moment précis de la création du bar « Le Menhir ».

Je ne m’immiscerai pas dans leur excellent travail, particulièrement bien documenté, qui démontre à quel point les parois entre le FN « officiel » et sa filiale jeunes, les identitaires et les milieux nazis sont extrêmement théoriques, et friables, le tout sur fond de musique RAC.  Seuls les gogos mononeuronaux et incultes qui rentrent dans les  rangs de cette fange bien peu ragoutante pour le commun des mortels (et les bien peu curieux en matière d’information sur cette tribu primitive des Onéchénous) peuvent prétendre le contraire. Nous, on sait, on voit, on écoute, on investigue et on lit. Beaucoup. Vous trouverez l’ensemble de ce très bon dossier ici. Je me suis juste contenté et permis d’héberger ici quelques photos comme autant de pièces à conviction,  à soigneusement conserver dans nos archives collectives. Vieux routard, vieux blogueur politique, et vieux militant anti raciste, et plus récemment antifasciste, nul mieux que  moi ne sait en effet à quel point les blogs ont hélas,  trop souvent, une durée de vie limitée.  ET ceux.celles qui les tiennent, une vie personnelle, des contraintes, et des variations dans leurs engagements en fonction des péripéties que leur réserve la vie. Il serait  dommage que des pièces aussi compromettantes pour la version officielle de la (ridicule) dé-diabolisation de leur vitrine officielle soient perdus. Aussi,  je suis plutôt ravi de leur donner une visibilité décuplée. Ces vampires là n’aiment en effet guère la lumière. Donnons leur en davantage, que leur cerveau respire. Puisqu’ils ont livré à la vision de tout un chacun en accès public les documents dont il s’agit, comme tient à le préciser fort judicieusement les amis du pavé brûlant, on aurait tort de s’en priver… 😉 J’ai également sauvegardé en webkrank l’ensemble des patronymes évoqués dans ce dossier, afin de conserver la filiation si peu spirituelle de ces gens là, à toute fin utile. Chaque internaute pourra donc ainsi remonter le fil de ces bas de plafond, si besoin. Qu’ils assument leur merde comme j’assume mes prises de position, ici comme ailleurs…  Nul ne pourra plus dire qu’il ne savait pas, et que le fn a changé. La vitrine, peut-être. Les coulisses, elles, sont toujours aussi suffocantes…

C7WsSiZW4AAItto

Quelques portraits de la peste brune à Bordeaux glanées par Le Pavé brûlant…

photo-2

« un prénom reviendra sans cesse dans les activités futures du Menhir : celui de Thomas, officiellement présenté comme le président de l’association (cf. la photo 7). De Thomas, nous en connaissons un, le voici « 

photo-3-768x363

« ce Thomas est donc un cadre des FNJ33  »

photo-4-768x441

« janvier 2017, date à laquelle il (Thomas Bégué, ndlr) reçoit une médaille aux côtés de Louis Aliot, vice-président du Front National et compagnon de Marine le Pen », alors qu’il est investi dans les activité du Menhir. (Photo 4) – Aux côtés de Thomas Bégué, Julie Rechagneux, secrétaire départementale FNJ33, Edwige Diaz, secrétaire départementale du FN33 et Louis Aliot, vice-président du FN.

photo-6-768x254

« (Photo 6) – événement organisé le 10 septembre 2016 par le FN33 – sur la photo de droite, Edwige Diaz, nouvelle secrétaire départementale du FN, Thomas Bégué, et « Résille », néonazie sur laquelle nous allons revenir bientôt »

photo-7-768x360

« en janvier 2017, deux affiches sont diffusées sur les réseaux sociaux, une du FN33 annonçant sa « traditionnelle » galette des rois, et une autre du Menhir annonçant sa prochaine conférence – or, ces deux affiches indiquent, pour les informations et contact, le même numéro de téléphone »

photo-11

 » (Photo 11) – Kevin « Tristan », portant à gauche un t-shirt identitaire faisant référence à la bataille de Poitiers et portant fièrement des symboles « anti-musulmans » »

photo-12-768x509

« (Photo 12) – le même Kevin posant en pleine séance de diffusion de tracts pour le meeting de Marine le Pen à Bordeaux »

photo-13-768x306

  » le Menhir organise aussi depuis des mois des cycles de formation (contenu non-exhaustif) »

photo-14-768x386

« (photo 14) – à gauche, le drapeau identitaire ; à droite, toujours Clément, alias Pinoc Coupdboots…

photo-15-212x300

« le Menhir s’est lancé dans l’organisation d’un concert, avec comme invité principal In Memoriam, groupe de rock identitaire français (RIF) »

photo-17-768x249

« le Menhir réaffirme régulièrement, par ses publications et ses collages, une fidélité à la famille le Pen et au Front National.

« Ainsi le groupe publie-t-il en janvier dernier un message officiel de soutien à Edwige Diaz, nouvelle secrétaire départementale du FN33… tout en collant des affiches du vieux Le Pen… Le Menhir.

 

photo-19

Virgile R. alias « Kas Torgnole »

photo-20

 » (Photo 20) – « Résille Björnsdo » « Kas Torgnole » et « Résille » en particulier ont jusqu’à une période assez récente fréquenté assidûment le FNJ33, jusqu’à apparaître sur des photos officielles, tout en affichant publiquement leur adhésion à la mouvance néonazie. »

Photo-25

 » ces trois-là se retrouvent depuis l’année dernière sur beaucoup des photos officielles du FNJ33, dont voici un florilège « 

photo-27

 » (Photo 27) – on aperçoit aussi Gonzague Malherbe, conseiller municipal et régional FN »

photo-28

« (Photo 28) – « Kas Torgnole », « Pinoc » et Thomas entourent Gilles Lebreton, député européen FN »

photo-29-282x300

« (Photo 29) – Virgile « Kas Torgnole », T-shirt de RAC et bagues de combat (a priori état neuf) »

Nombreuses autres photos et explicitations ici sur le blog du pavé brûlant ici.

S’informer également sur les conséquences IRL de ces révélations... Les fachos paniquent et ferment les portes… Je suis toute joie.

je terminerai ce billet sur cette image, qui a initié ma propre vision de la fachosphère bordelaise,  sur ce blog du moins, par un biais qui m’est propre… Celui de la lutte contre la désinformation.

photo-35-768x447

En effet, je me suis retrouvé confronté à cette merde fasciste à l’occasion d’un billet sur Bordeaux Infos, un faux site d’information et vrai site de fachos.

Capture
suite et source

Je suis d’ailleurs agréablement surpris que même un site aussi mainstream que le Huff Post, peut enclin à ce genre de choses, se soit fendu d’un article complet sur ce site d’infaux, succursale du FN, en complément et pour éclairer le soutien de MLP sur le secteur.

Pour terminer, en filigrane, la mémoire d’un célèbre blog antifa, Bordeaux Bordel,  dont je regrette encore la « disparition » (la fin de la maintenance, plutôt, sinon il n’y aurait plus de lien..)  et à qui je voulais faire un dernier clin d’œil de connivence… grâce au titre de ce billet. Respect et solidarité. Je suppose qu’il y a forcément des pontages et des relais … même si je ne suis pas bordelais ! 😉

Capture

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s