Jean Lasalle est un porteur de #PesteBrune. QU’ON SE LE DISE ! #antifa

photorelentsdegouts_nb-869d0

De gauche à droite : Etienne Chouard (confusionniste notoire), Philippe Pascot (« pourfendeur de la corruption de nos élus »), Jean Lassalle, Raphaël Berland dit Jahraph (Cercle des volontaires et UPR). Décembre 2016. (source)

je me dois de confesser ici ma faute, ma très grande faute devant le tribunal antifasciste international. J’avoue avoir eu un instant un réel élan de sympathie pour la démarche de Jean Lasalle, à l’occasion de son tour de France à la rencontre des « vrais » gens. Je ne dis pas ça pour minimiser mon forfait, mais certainement comme beaucoup d’autres sans doute, à gauche…  Aussi, cette lecture n’en a que plus de valeur éducative et informationnelle.  Elle est véritablement de nature à réveiller les consciences de ce pays sur les réelles compromissions de cette personnalité politique errante… et de son positionnement idéologique discutable, particulièrement confusionniste. je vous conseille donc vivement, en insistant,  la consultation de cet article, histoire de vous déciller sur la nature réelle du personnage, dont j’avais par exemple minimisé la dimension catholique, pourtant radicale… puisqu’il n’hésite nullement à fréquenter l’extrêmement droitière Radio-Courtoisie, dont le président s’est rendu célèbre pour autre chose que ses compétences intellectuelles et sa droiture d’esprit… Un nid de peste brune à lui tout seul. Alors, voir Lasalle s’afficher sans scrupules avec des gens comme Chouard ou Raphaël Berland et son cercle des volontaires mais également militant (franchement, il cumule, le faf !)  de l’UPR, auxquels j’ai déjà consacré des billets, comment dire… J’ai d’autant plus honte d’avoir raté ça que Yannis Youlountas, que j’apprécie particulièrement, nous a également alerté d’une autre manière sur la dangerosité du personnage, notamment quant à sa dimension anti-écolo beaucoup moins sympathique, malgré son positionnement apparemment attaché aux « valeurs du terroir »… (ya aussi du lisier, à la campagne… La preuve ! :

Capture

Voilà, j’ai fait le job. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas… Faites passer.

1 commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s