#Atlantico fait pire que la caricature #LR de #Macron. Et ça pue très fort #EnMarche

Vous avez peut-être entendu parler de cette ignominie bien droitière de la caricature par LR de Macron, dont beaucoup soulignent l’inspiration antisémite, mais bien peu la dimension anti-gauchiste primaire… Lui qui l’est si peu.

Capture
source

Si vous avez été choqués par ce dessin, vous le serez encore bien davantage par l’article sur le très droitier site  Atlantico, signé d’une plume qu’on dirait trempée dans le lisier par un individu dont j’ai déjà signalé ici les errements idéologiques nauséabonds, Bruno Rayski. Jugez plutôt de l’humour douteux de ce genre d’individus peu scrupuleux  :

Capture.PNG

Le reste est du même tonneau de peste brune :

Macron ayant travaillé pour la banque Rothschild (hé,hé…) il a cherché le meilleur moyen de représenter cette tache indélébile dans la biographie du candidat à la présidence de la République.

Même si la caricature a été promptement supprimée du site des Républicains elle a pu commettre des dommages irréparables à l’image d’Emmanuel Macron. Nous nous devons donc, c’est un devoir citoyen, d’apporter des preuves indiscutables de l’aryanité de l’ancien ministre de l’Economie. Son physique parle de lui-même : le regard clair, les lèvres minces, un petit nez parfait. Rien à voir avec le regard chassieux, le gros nez et la bouche lippue du Juif qui fait peur aux petits enfants.

Mais on sait que les juifs sournois sont capables de se dissimuler sous un aspect sympathique. C’est pourquoi nous avons à cœur de présenter ici des preuves que Macron n’est pas celui que Xav a dessiné. Jeune et déjà brillant il a été scolarisé dans un lycée de Jésuites à Amiens. Jeune et déjà brillant il a réussi à séduire une des profs de l’établissement, Brigitte Trogneux, pieuse catholique comme lui.(source)

J’ai beau ne pas apprécier mais alors pas du tout cette outre vide du libéralisme prédateur, marionnette des intérêts financiers dominants, qu’est Macron, j’ai trouvé cet article là d’un humour plus que douteux : franchement pestilentiel. Et je le fais savoir : Benoît Rayski, vous êtes franchement immonde. Tout mon mépris.

1 commentaire

  1. En lisant l’extrait de la prose de Rayski, je lui ai trouvé un air de satire. Et de fait, s’il est de droite, s’il écrit pour Causeur, Atlantico ou Boulevard Voltaire, il est aussi Juif, et je doute que ce soit un Juif antisémite.

    Mais, même satirique, je trouve aussi son humour douteux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s